jeudi 18 juillet 2024

Sydney Govou et Moussa Dembélé dégomment l’OL !

À lire

L’Olympique Lyonnais vit un début de saison au bord du précipice. Les dernières déclarations de Moussa Dembélé et de Sydney Govou ont confirmé que le mal lyonnais existe depuis bien trop longtemps.

Ce sont deux bombes de plus dans le panier de l’Olympique Lyonnais. Bien décidé à remonter la pente sur le plan sportif, l’institution lyonnaise tangue pourtant plus que jamais.

Seul ancien lyonnais à évoquer l’actualité du club, Sydney Govou a une nouvelle fois lâché des vérités. Le septuple champion de France y dépeint un OL à côté du ballon dans le foot moderne. Dans le Super Moscato Show, sur RMC, l’ancien attaquant international de l’OL n’y va pas de main morte.

« Aujourd’hui, il y a un manque de réaction de l’effectif. Depuis plusieurs années, on a recruté des joueurs de football qui étaient bons, mais collectivement, ça ne marche pas parce qu’il n’y a pas de direction ».

À LIRE AUSSI : quand l’OL fait appel à un influenceur pour renouer le lien avec les supporters

Govou pointe du doigt « l’arrogance lyonnaise »

Déjà critique sur les dernières années de Jean-Michel Aulas, Sydney Govou pointe à nouveau la prétention lyonnaise, en mettant en cause directement de son ADN. Il souligne les manques du septuple champion de France pour exister dans le foot moderne.

« Quand tu recrutes un mec, tu dois te renseigner. Il y a quand même trois ou quatre joueurs recrutés qui ont connu la descente. Il y a le joueur de foot et ce qu’il y a derrière. Je préfère prendre un joueur moins bon au niveau des stats mais qui apporte quelque chose. A Lyon, on est un peu prétentieux. L’arrogance lyonnaise existe ».

Des déclarations qui vont de paire avec le message passé par les Bad Gones après la rencontre contre Paris. L’OL est encore dans la crise mais il a les leviers pour s’en sortir. Tout dépendra de ce que veut mettre en place John Textor.

Dembélé livre toute sa vérité sur ses années à Lyon

Encore perturbé par un début de saison pire que l’an dernier, l’OL a enregistré un nouveau missile de la part d’un ancien joueur. Si Moussa Dembélé ne parle pas de l’actuel propriétaire américain, il ne donne pas moins son avis sur la gestion du club au quotidien. En donnant au passage une petite leçon d’économie pour son transfert à lui. Auprès de nos confrères de Foot Mercato, Dembélé n’a jamais compris la gestion des ventes par l’ancienne direction.

« Pourtant apparemment, le problème était Aouar, Dembélé, Thiago Mendes, Toko Ekambi. Avant c’était Marcelo, Léo Dubois. On a eu Bertrand Traoré, Maxwel Cornet et j’en passe. Je ne jouais même pas et on disait que j’étais le problème. En fait, il faut bien comprendre une chose, le sportif est dirigé par des gens qui ne connaissent pas le football. »

« Voilà le problème majeur. Ils font de la communication sans arrêt et des jeux de manipulation pour enfumer les supporters. Par exemple, quand ils sont venus parler du projet ADN OL à l’été 2022, on a vu que c’est du marketing ça. Pour vous dire, on en rigolait dans le vestiaire. Mais les supporters, eux, tombent dedans. Regardez les réseaux du club à cette époque. »

« Il n’y avait que des posts sur des joueurs du centre. C’était de la communication et rien d’autre. Il n’y a aucun projet footballistique sur le long terme, aucune vision, que de la flûte. C’est catastrophique. Ils sont incompétents même pour vendre des joueurs. Houssem, Memphis, Jason (Denayer), moi, sans oublier Pierre Kalulu qui flambe au Milan, tous sont partis gratuitement ».

Moussa Dembélé voulait partir et laisser des sous à l’OL

L’ancien attaquant de l’OL ne voulait pas partir gratuitement. Il dément en tout cas l’avoir demandé. Le buteur français fustige en revanche la gestion de son transfert par l’ancienne direction et lui en veut toujours. Il regrette aussi que les joueurs ne « soient que des actifs ». Un message fort prononcé par Bruno Cheyrou et qui avait crispé le vestiaire.

« J’ai signé mon contrat en 2018 à Lyon, ils avaient 5 ans pour préparer mon départ et c’est une fois arrivé à la dernière année qu’ils se sont réveillés pour dire il faut partir et dire en interview : “nous sommes en droit de patati patata”. Pire encore, ils disent qu’ils veulent me vendre pour faire de l’argent mais on me retire le brassard sans raison et on me met en équipe 2 à la reprise. Vous croyez que les clubs vont se dire quoi en voyant ça ? »

« Ils vont se dire que Dembélé est à brader puisqu’ils le mettent avec l’équipe 2. Donc, si Lyon demande 20 millions d’euros, tout le monde dira je donne 5 car vous avez montré publiquement que vous vouliez vous en débarrasser. Il n’y a aucune stratégie ! Je ne suis pas dirigeant mais c’est la base ça. Même ça, qui est la base du business, ils ne l’ont pas! Les dirigeants sont tous incompétents et arrogants ».

À LIRE ICI : L’intégralité de l’Interview de l’attaquant lyonnais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi