vendredi 8 décembre 2023

Sylvain Ripoll, Sélectionneur des espoirs : « Olivier, c’est la fiabilité ! »

Canet-en-Roussillon - OM (21h)

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Arrivé à Marseille dans des conditions difficiles, Olivier NTcham va-t-il enfin s’imposer sous les ordres de Jorge Sampaoli ? Sylvain Ripoll, qui lui a souvent fait confiance chez les Espoirs, croit en lui.

Etes-vous surpris de voir Olivier aujourd’hui à l’OM ?

Non, parce que je crois savoir que cela fait déjà un petit moment que l’OM le suit, déjà lorsqu’il était avec nous avec les Espoirs et qu’il faisait partie des cadres de cette génération.

Si vous aviez à le définir, quel adjectif utilise-
riez-vous ?

Il est fiable. Au-delà de ses qualités techniques, cette fiabilité est à mon sens sa plus grande qualité. C’est aussi pour ça que j’en garde un très bon souvenir. Olivier est quelqu’un de très pro, qui adore le foot et qui est très serein, solide dans sa tête, sûr de ses qualités. Même quand il ne démarrait pas les matches, il restait concerné. Et
lorsqu’il entrait en cours de jeu, je savais que je pouvais compter sur lui. Il ne m’a jamais déçu dans son investissement.

« C’est un joueur d’axe »

Quel profil de joueur a-t-il ?

C’est un milieu complet qui peut être efficace dans la récupération comme dans l’animation offensive. Un joueur d’axe que j’ai utilisé avec deux ou à trois milieux de terrain, dans deux systèmes de jeu qui lui conviennent bien parce qu’il est à la fois actif et impactant à la perte du ballon et capable de se projeter rapidement vers l’avant, faire des décalages grâce à un gros volume de jeu qui lui permet d’enchaîner les courses et de finir dans la surface adverse.

Que peut lui apporter cette arrivée à l’OM ?

Il était déjà dans un grand club (le Celtic, Ndlr), avec lequel il a réalisé des saisons pleines, et aspirait à évoluer dans un des cinq grands championnats. Sa marge de progression passe par ce changement et doit lui permettre de gagner en efficacité dans les trente derniers mètres.

Comment peut-il vivre la situation difficile d’un club comme l’OM ?

Je ne me fais pas de soucis pour son acclimatation, car il est fort mentalement, serein et très rigoureux. Son parcours n’a pas été facile, il a galéré, très jeune en Italie, mais il s’est accroché. Je pense qu’il a suffisamment de mental pour un club comme l’OM.

Retrouvez cette interview et toute l’actualité brûlante de l’OM dans le magazine Le Foot Marseille, en vente ici ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi