dimanche 21 avril 2024

Tactique, technique, mental… Les clés d’un classico excitant

PSG - OM (20h45)

À lire

Voilà sans doute un des classico les plus excitants de ces dernières saisons. Malgré le contexte “anti PSG”, les Parisiens restent favoris, mais les Marseillais ont les armes pour faire un résultat. Gros plan sur les clés du match.

4-3-3 ? Ce ne sera pas un choix par défaut

Alors que les absences conjuguées de Sergio Ramos (suspendu), ainsi que Presnel KImpembe et Nuno Mendes (blessés) font penser que le PSG pourrait jouer en 4-3-3 ce soir, ce n’est pas du tout le cas.

En effet, si Christophe Galtier change pour la première fois de système de jeu et aligne son équipe en 4-3-3, c’est avant tout pour contrer le système de jeu marseillais, lui-même en 3-5-2.

En faisant jouer son équipe avec quatre défenseurs à plat, Christophe Galtier se donne a possibilité d’aligner son trio magique Messi – Neymar – Mbappé, plus haut, de façon à mettre la pression sur les trois défenseurs centraux marseillais. Un schéma tactique qui permettra à l’OM d’avoir une supériorité numérique au milieu de terrain, et donc qui oblige les trois attaquants parisiens à jouer juste. C’est une des clés du match.

Amine Harit peut faire sauter la défense parisienne

C’est la très très bonne nouvelle de ces dernières semaines pour l’OM : Amine Harit est en train de confirmer les promesses vues en lui à son époque nantaise. Véritable accélérateur de particules sur le front de l’attaque, l’international marocain a poussé Payet, mais aussi Ünder sur le banc. La capacité du joueur à déstabiliser les défenses va obliger les Parisiens à rester sur leurs gardes. Particulièrement Achraf Hakimi et Juan Bernat si le PSG joue avec 4 défenseurs. Car le Marseillais aime se balader de gauche à droite pour tourner autour d’Alexis Sanchez.

La maitrise des espaces va être décisive pour l’OM

La maitrise des espaces défensifs va être une des clés du match. Si l’OM a des joueurs rapides sur les côtés (Clauss et Tavares), ce ne sont toutefois pas les meilleurs défenseurs de Ligue 1. Mbappé ou Neymar dans un bon soir, devraient assez facilement prendre le dessus. Pour contrer la fusée Mbappé, Tudor peut compter sur la rapidité de Mbemba, reconnu pour être un des défenseurs centraux les plus rapides d’Europe. Le point faible de la défense marseillaise restera Balerdi, qui ne semble pas avoir les qualités pour s’opposer au Brésilien, comme à Mbappé.

La bataille du milieu pour gagner le combat

En mettant Rongier – Veretout et Guendouzi au milieu, Tudor espère gagner la bataille du milieu. C’est pourquoi Galtier peut répondre en alignant Verratti, Vitinha et Ruiz. La qualité technique largement en faveur des Parisiens devrait alors leur permettre de faire la différence. Guendouzi et Rongier notamment, paraissent très en dessous.

L’OM va mettre de l’intensité, comment va réagir le PSG ?

Inférieurs techniquement, les Marseillais vont chercher à mettre de l’intensité pour prendre le dessus sur les Parisiens. A l’image d’un Guendouzi, plein de fougue, les Olympiens peuvent faire basculer le match en leur faveur. Mais à condition que le reste (qualité de passes notamment) suive. L’arbitrage de Clément Turpin (déjà dénoncé par les supporters marseillais avant même le coup d’envoi) sera très important.

Mentalement, les deux équipes sont prêtes

L’aspect psychologique tiendra bien sur un rôle primordial dans ce classico. De ce côté là, les deux équipes sont armées. A Paris, le retour de Messi, bien reposé après dix jours d’arrêt est déterminant, ne serait-ce que mentalement, vue la forme de l’Argentin. Il ne faut pas compter sur une baisse de régime de Kylian Mbappé, qui a prouvé contre Benfica (meilleur joueur du match) que les éléments extérieurs glissaient sur lui.

A Marseille, la défaite contre Ajaccio est déjà oubliée. En gagnant à Lisbonne et en se relançant en Ligue des Champions, les Marseillais se sont regonflés à bloc avant ce classico. En cas de succès au Parc, Tudor et ses hommes reviendront à la hauteur des Parisiens (certains de conserver leur première place), confirmant leur très bon début de saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi