mardi 21 mai 2024

Tarbes mise sur les Françaises pour se relancer

À lire

Après une saison compliquée et un maintien en Ligue Féminine obtenu sur le fil, les dirigeants du Tarbes Gard Basket changent de politique. Priorité aux joueuses françaises pour relancer l’équipe et la ramener vers le haut du tableau.

Le Made in France est un concept à la mode du côté de Tarbes. Le club a décidé d’aligner une équipe uniquement avec des joueuses françaises, sans étrangères pour la saison du renouveau après un exercice très compliqué qui s’est soldé par un maintien tardif. Sans nier les difficultés, François Gomez, le coach retient aussi le positif :

« On a su trouver les leviers pour que l’équipe soit performante et maintienne le club dans l’élite. Vus les résultats, la saison n’était pas bonne, mais le contenu l’était parfois. Les matches se sont quelquefois joués à une possession, un panier. C’était très serré puisque jusqu’à l’avant-dernière journée on pouvait jouer la 8ème place qualificative pour les playoff. Cela montre que l’équipe n’était pas si faible que cela. »

Afin de ne pas revivre la même saison, les dirigeants se sont attachés à construire un effectif homogène, ils sont parvenus à conserver leurs joueuses françaises (Tadic, Ewodo, Kessler…) et leur ont adjoint les jeunes et prometteuses Carla Leite et Lou Bost, Marie-Paule Fopossi ou la revenante Isabelle Yacoubou.

Hormis Yacoubou et la trentenaire Clémentine Samson, les autres joueuses ont moins de 25 ans

L’effectif est jeune puisqu’hormis Yacoubou et la trentenaire Clémentine Samson, les autres joueuses ont moins de 25 ans. « Le plus important, ce n’est pas la nationalité ou l’âge des joueuses, mais leurs qualités et leur potentiel. S’il faut faire jouer des jeunes et qu’elles apportent beaucoup à l’équipe, il faut le faire, ne pas se mettre des barrières par rapport à l’âge.

L’effectif est Français, c’est bien car on a beaucoup de jeunes talents dans notre pays. » Le renouveau du basket tarbais passe donc par la jeunesse. Avec une leader aussi charismatique qu’Isabelle Yacoubou, les jeunes pousses tarbaises seront bien entourées et pourront gérer avec plus de sérénité les moments compliqués qui arriveront inévitablement dans la saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi