vendredi 14 juin 2024

Temps additionnel : un arbitrage à double vitesse et aux lourdes conséquences pour le PSG

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Face au Maccabi Haïfa au Parc, l’arbitre avait choisi de ne pas accorder de temps additionnel pour mettre fin au calvaire des Israéliens. Hier à Haïfa, l’arbitre a laissé jouer 4 minutes de plus et les Portugais ont inscrit le but leur offrant la 1ère place à la… 92ème !

Et si on parlait de Félix Zwayer ? Arbitre allemand de 41 ans, il officiait au Parc des Princes lors de la rencontre de la 5ème journée de la Ligue des Champions, entre le PSG et le Maccabi Haïfa. 

Alors que le score était de 7-2 en faveur du PSG, il n’avait pas jugé bon d’accorder la moindre minute de temps additionnel. Pourtant, en deuxième période, on avait eu droit à six cessions de changement, les deux équipes utilisant chacune leurs trois cessions. Si on fixe à trente secondes en moyenne le temps d’une cession (au minimum, car plusieurs joueurs entrent et sortent en même temps, ce qui n’était que rarement le cas quand les entraîneurs n’avaient droit qu’à 3 changements), on aurait donc dû avoir au minimum 3 minutes de temps aditionnel.

Un but de plus pour le PSG au Parc aurait tout changé !

Mais à cet instant de la rencontre, M. Zwayer pense que la démonstration du PSG et, dans le même temps, le calvaire des Israëliens, a assez duré. Il décide donc de siffler la fin du match au terme du temps réglementaire.

Une semaine plus tard à Haïfa, le raisonnement d’Antony Taylor, arbitre du match entre le Maccabi et Benfica, est complètement différent. L’Anglais décide de faire jouer 4 minutes de jeu en plus. Une décision logique à la vue du match, même s’il n’y a eu que 5 cessions de changements.

Bien sûr, rien ne dit que les Parisiens auraient inscrit un 8ème but dans les arrêts de jeu contre Haïfa, mais vu l’état de fatigue, physique et nerveuse, des Israëliens en fin de match (ils ont d’ailleurs encaissé un but à la 84ème), ce n’est pas impossible non plus. Et avec un but de plus marqué ce jour-là au Parc, le PSG aurait terminé premier du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi