dimanche 21 juillet 2024

Thierry Henry a-t-il vraiment le niveau pour entraîner les Espoirs ?

À lire

Immense champion, grand connaisseur du football, Thierry Henry est-il aussi un grand entraîneur ? Dans ce domaine, tout reste à prouver.

Auteur d’une carrière de joueur exceptionnelle, durant laquelle il a tout gagné, Thierry Henry n’a encore rien prouvé en tant qu’entraîneur. Pire, il a eu des grosses difficultés à chaque fois qu’il a pris en main une équipe, en qualité d’entraîneur principal. Entre son passage à Monaco (octobre 2018 – janvier 2019) et Montréal (novembre 2019 – février 202), il ne gagne que 12 des 48 matchs qu’il a dirigé, dont seulement 4 sur 20 avec Monaco, pour 27 défaites.

Alekdsandr Golovin (Monaco, 2021) : « Pour moi, il n’est pas prêt à entrainer »

Sur le Rocher, le nouveau sélectionneur des Espoirs a laissé une empreinte très mitigée. On lui a reproché de ne pas prendre assez de recul.  « Quand les choses n’allaient pas à l’entraînement, il devenait nerveux et criait beaucoup. Ce n’était peut-être pas nécessaire. Il venait alors sur le terrain et nous montrait ce qu’il fallait faire. Il s’emparait du ballon et nous demandait d’essayer de le lui prendre », racontait le Russe Alekdsandr Golovin, quelques semaines après sa mise à l’écart, trois mois à peine après son arrivée. « Les joueurs restaient calmes, même si certains ont peut-être été un peu choqués. Certains entraîneurs auraient dit « allez, faites-le ensemble », mais lui devenait nerveux et courait sur le terrain pour jouer et nous montrer des trucs… » Le milieu de terrain de l’ASM était dur avec son ancien coach  « Il n’a pas terminé sa transition vers un rôle d’entraîneur. Il était un joueur incroyable et les seuls qui se rapprochent de son niveau ici sont Radamel Falcao et Cesc Fabregas. Pour moi, il n’est pas encore prêt à entraîner. »

Depuis, Thierry Henry a pris de l’expérience, toujours au près de Roberto Martinez, ancien sélectionneur de la Belgique (dont il est devenu le deuxième adjoint), mais aussi en MLS, à Atlanta. Une nouvelle expérience mitigée, avec 16 défaites sur les 28 matchs passés sur le banc.

Henri – Mbappé, une association qui fait rêver

Titulaire d’une licence UEFA Pro, qui lui permet d’entraîner une équipe qualifiée en Coupe d’Europe, obtenue deux ans après avoir décrochée une licence d’entraîneur Pro A délivrée par l’UEFA au cours au cours d’une formation au Pays de Galles, celui qui était le consultant vedette de Prime Vidéo, se prépare à relever le plus grand défi de sa jeune carrière d’entraîneur, avec les Espoirs. C’est lui qui aura la mission d’emmener les Bleuets vers le titre olympique, à Paris en 2024.  Pour ce défi, Thierry Henri pourrait faire appel à Kylian Mbappé, un joueur qu’il apprécie tout particulièrement. Henri – Mbappé, un duo qui claque pour lancer définitivement la carrière d’entraîneur de l’un des plus grands joueurs de l’histoire du foot français…

Ce qui est certain, c’est que les qualités de management de l’ancienne gloire d’Arsenal, vont être scrutées, analysées et commentées, sans doute avec exagération, au cours des dix prochains mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi