mardi 4 octobre 2022

Tim Wellens (Lotto Soudal) : « Le Tour de France m’a manqué ! »

À lire

Tim Wellens est l’une des valeurs sûres du peloton. Malgré une saison amputée de quatre mois en raison du confinement, le Belge a su tirer son épingle du jeu. Il est confiant pour la suite et espère recourir le Tour de France.

Vous avez fini l’année en trombe sur la Vuelta en gagnant deux étapes. Vous attendiez-vous être à ce niveau en novembre ?

J’aime bien les fins de saison, c’est à ce moment de l’année que je suis meilleur. J’avais faim car j’avais bien débuté la saison puis on n’a pas pu courir au printemps et j’ai raté le Tour de France sur blessure. J’avais envie de me faire mal, d’aller à la bagarre.

Quels sont vos objectifs pour 2021 ?

Je vais faire quelques classiques, je veux retourner sur le Tour de France, il m’a manqué, j’ai chuté juste avant le départ et j’étais très affecté de devoir déclarer forfait. Quand on est professionnel, quelle que soit sa nationalité on rêve du Tour de France.

Justement, à propos du Tour, les Belges attendent depuis longtemps comme les Français un vainqueur du Tour. Quels sont les coureurs qui pourraient viser le général ?

En Belgique, notre plus grand espoir, c’est Remco (Evenepoel). Il a le potentiel pour gagner le Tour et succéder à Eddy Merckx. Cette lourde succession n’est pas un problème pour lui, il ne ressent pas trop la pression, c’est aussi l’une de ses plus grandes forces.

Tim Wellens : « Les dirigeants ont décidé de promouvoir des jeunes, c’est bien »

Lotto Soudal a peu recruté cette année. Etes-vous inquiet de ce manque de renforts ?

Non car on a une belle équipe à la base avec de nombreux leaders. Pour 2021, les dirigeants ont décidé de promouvoir des jeunes, c’est bien et c’est à nous de les encadrer, de les aider à s’épanouir au plus haut niveau. Ce n’est pas facile, la marche entre les espoirs et les pros est haute. Personnellement j’aime partager mon expérience avec les jeunes.

Pourriez-vous courir un jour pour une équipe étrangère, vous qui avez fait toute votre carrière professionnelle chez Lotto ?

Ce n’est pas une obsession de partir. Je suis bien dans cette équipe, l’ambiance est bonne avec beaucoup de Belges, c’est vrai. J’ai tout pour m’épanouir chez Lotto Soudal.

Retrouvez toutes les infos sur la saison 2021 dans Le Sport Spécial Vélo

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi