samedi 2 mars 2024

Titulariser Pembélé et Rafinha, écarter Di Maria… Ce qu’on attend de Pochettino

Bayern Munich - PSG (mercredi, 21h)

À lire

Si l’arrivée de Mauricio Pochettino n’a rien apporté en Ligue 1, elle doit se concrétiser par un exploit en Ligue des Champions contre le Bayern. Et pour ça, on attend beaucoup de ses choix tactiques, mais aussi humains.

Aujourd’hui, trois décisions fortes symbolisent la différence entre Mauricio Pochettino et Thomas Tuichel : la volonté d’aligner Marco Verratti beaucoup plus haut, presque dans une position de meneur de jeu, la titularisation d’Abdou Diallo au poste de latéral gauche et le fait que Marquinhos reste cantonné à son meilleur poste : défenseur central.

Mauricio Pochettino doit apporter plus au PSG

A la veille du quart de finale aller de la Ligue des Champions qui s’annonce compliqué pour les Parisiens, privés de Florenzi et Verratti en plus d’Icardi, Kurzawa et Bernat, on en attend plus de celui qui a succédé à l’entraîneur allemand à Noël.

Après tout, si Pochettino a été placé sur le banc en cours de saison, au risque avéré d’impacter le rendement de l’équipe en Ligue 1 (manque de cohésion, d’expérience de la Ligue 1 notamment), c’est bien pour qu’il apporte quelque chose en plus en Ligue des Champions.

Après une première belle démonstration à Barcelone, match pour lequel le technicien argentin avait innové en plaçant Kean dans un couloir (option testée contre Nice trois jours plus tôt), c’est dans sa capacité de mettre en place une équipe compétitive à Munich demain que l’ancien coach de Tottenham est attendu. Les trois décisions qu’il pourrait prendre.

1. Placer Timothee Pembélé sur le côté droit

En 2021, le latéral n’est plus à proprement parler un défenseur, mais un joueur de piston qui doit apporter offensivement sur les côtés. Un domaine dans lequel Thilo Kehrer, défenseur central de formation ne l’oublions pas, est fantomatique. Encore si l’Allemand présentait des garanties en défense… mais c’est loin d’être le cas. Colin Dagba, lui, est plus intéressant offensivement, mais encore plus fébrile défensivement… Dans ces conditions, pourquoi ne pas tenter le coup avec Timothée Pembélé ? On rappellera qu’en février 2017, quand Unaî Eymery a aligné Prensel Kimpembe en défense centrale contre le Barça de Messi, c’était tout simplement le premier match de Ligue des Champions pour celui qui est depuis devenu un titulaire indiscutable.

2. Faire confiance à Rafinha pour remplacer Verratti

C’est ainsi que l’ancien du Barça, qui rappelons-le, était titulaire en 2017 lors de la remontada, a été présenté : la doublure de Marco Verratti. L’Italien étant absent, l’heure de Rafinha doit donc sonner.

3. Ecarter un des trois “fantastiques”

Placer Rafinha à la place de Verratti limite forcément les places pour les joueurs offensifs. Moïse Kean étant indispensable face aux colosses du Bayern, Pochettino doit se résoudre à laisser Neymar, Mbappé ou Di Maria sur le banc. Et des trois, c’est l’Argentin qui a le moins le profil pour débuter cette rencontre. Neymar pourrait prendre une position de “faux n°9” encadré par Kean et Mbappé qui passeraient devant lui dans les phases offensives…

> Le PSG que l’on aimerait voir à Munich :

Navas – Pembélé, Marquinhos, Kimpembé, Diallo – Gueye, Danilo – Mbappé, Rafinha, Neymar, Kean

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi