jeudi 23 septembre 2021

TJ Parker, le doublé pour la plus grande joie de Tony !

À lire

Julien Huët
Journaliste

Le frère cadet de Tony Parker a fait taire les sceptiques en guidant l’ASVEL au doublé coupe-championnat. TJ Parker a guidé l’ASVEL vers un doublé historique.

Il fallait être à l’Astroballe le 19 juin 2020 pour assister à l’intronisation de Terence Jonathan Parker à la tête du plus grand club de France. D’évidence, malgré les sessions de média-training précédant l’événement, le costume était clairement trop grand. A côté de son président de frère, Tony Parker, impeccable dans un costume tiré à quatre épingles. TJ, vêtu du polo du club et d’un jean noir, se savait attendu au tournant.

Les snipers n’étaient pas loin, prêts à dégainer. Un an plus tard, plus personne ne rigole. TJ Parker et son staff ont atteint les objectifs fixés, avec le doublé national, tout en se signalant en Euroligue avec une série de six victoires d’affilée dans la seconde partie de saison assortie d’une 14ème place finale.

Tony Parker : « Ce titre est vraiment spécial avec TJ »

Pourtant, en novembre, la situation était très tendue. Au point que Tony Parker avait dû monter au front :

« Là où les coachs seront jugés, c’est si on est champions de France ou pas. » L’ASVEL l’a été et avec la manière lors d’une finale accomplie contre Dijon (87-74), pour le plus grand bonheur d’un TJ Parker, ému aux larmes :

« Une seule personne peut savoir ce que je vis depuis des années. Ce titre représente des années de travail, justifie la confiance des présidents. Il y a eu des moments difficiles, je ne peux pas contrôler les critiques, je ne peux que contrôler le travail que je fais au quotidien. J’ai pu heureusement compter sur le soutien de ma famille, de ma direction, de Tony. »

Ce dernier, qui jouait gros aussi en plaçant son frère a un poste aussi exposé, savourait également le triomphe :

« Ce titre est vraiment spécial. L’émotion de TJ m’a fait chaud au cœur. Je sais par quoi il est passé, que ce n’est pas facile d’être mon frère, mais il a été très fort. Je suis content et très fier de lui, il le mérite, il travaille très dur. » Et plus personne ne dit aujourd’hui que le costume est trop grand pour TJ Parker…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img