mardi 5 mars 2024

Toko Ekambi : « On est plus fort individuellement quand on est fort collectivement »

À lire

Karl Toko Ekambi réalise une saison aboutie avec l’OL. Malgré les critiques qui ont suivi sa frappe sur le poteau en demi-finale de la Ligue des Champons. Le Lyonnais estime que le groupe tire toutes les individualités vers le haut.

Quel est votre objectif personnel pour cette fin de saison ?

L’objectif est collectif. Si on termine dans les trois premiers, c’est qu’on aura réussi une bonne saison et marqué beaucoup de buts. Mon objectif est d’y contribuer afin de ramener le club en Ligue des Champions.

Dans quels domaines devez-vous progresser ?

Je ne saurais pas vous le dire, je travaille à l’entraînement, le staff me donne des indications. Je pense que je dois encore plus me fondre dans le collectif car on est plus fort individuellement quand on est plus fort collectivement.

Comment avez-vous dompté la concurrence ?

On sait qu’on a de la qualité. Quand elle est mise au service du collectif, elle profite à tout le monde. Celui qui joue est poussé par celui qui entre en jeu et celui qui entre en jeu pousse celui qui joue à être meilleur. Tout le monde tire dans le même sens.

Au-delà de vos buts, vous avez aussi signé quelques passes décisives dont deux semblables pour Memphis Depay à Paris et pour Lucas Paqueta à Dijon ?

J’apprécie aussi de réussir de faire des passes. J’essaie de chercher la bonne solution. A Dijon, Paqueta a fait un super appel, il était bien placé, cela m’a permis de réussir une passe facile et il a fini magnifiquement. Pour tout joueur offensif, la confiance prime. Il faut continuer, la saison n’est pas encore terminée.

Pas d’objectif de buts pour Toko Ekambi

Avez-vous des ambitions en termes de buts ou de passes ?

Je ne me fixe jamais ce genre d’objectifs. On a tous su prendre de la confiance d’où nos bonnes statistiques respectives. L’objectif est collectif.

Sur les réseaux sociaux, on vous a vu réagir avec émotion à la grave blessure de Jeff Reine-Adélaïde.

Ça m’a fait mal comme si c’était mon petit frère. On est assez proches, on se téléphone toutes les semaines. J’espère qu’il va vite revenir.

Retrouvez cette interview et toute l’actualité de l’OL dans le magazine Le Foot Lyon, en vente ici ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi