lundi 20 mai 2024

TOP 10 des meilleurs joueurs de l’AS Monaco : Onnis devant Dalger

À lire

Fondé en 1903 sous le nom d’Herculis Monaco puis renommé AS Monaco en 1924, le club fait partie des plus anciens en France. Avec huit titres de champion de France et divers trophées, il est redouté de toutes les équipes européennes. Également un excellent centre de formation, le club asémite a vu défiler parmi les siens de grandes stars du football.

10. Kylian Mbappé (2015-2018 )

Il n’est pas resté très longtemps, mais « kiki » doit faire partie de ce top 10. Formé à la principauté, le champion du monde français se révèle pendant la saison 2016/2017. À 16 ans et 11 mois, il devient le plus jeune joueur à marquer lors d’un match officiel de l’ASM. Sa vitesse et sa technique font des merveilles en ligue des champions où il atteint les demi-finales. Vainqueur de son premier championnat de France à seulement 17 ans, il atteint la barre des 15 buts et 8 passes décisives cette année-là. Transféré au PSG pour la saison 2017/2018 pour 120 millions d’euros, il est encore aujourd’hui le plus gros transfert du club.

Palmarès au club : 1 Ligue 1

9 : Thierry Henry (1994-1998)

D’abord joueur puis entraîneur, le champion du monde français arrive au club dès l’âge de 17 ans. Il se crée rapidement un chemin et une place de titulaire ou il évolue en tant qu’attaquant. S’il atteint son meilleur niveau à Arsenal où il devient le meilleur buteur de l’histoire du club. Il fait partie de ses joueurs qui ont débuté à l’ASM qu’il ne faut pas oublier.

Palmarès au club : 1 Ligue 1

8 : Claude Puel (1979-1996)

Comme Jean-Luc Ettori, le français qui évolue en tant que milieu récupérateur réalise toute sa carrière à l’ASM. Fin stratège, il connaît la gloire avec de nombreux titres, mais aussi la tristesse lors de finales et demi-finales européennes notamment perdues. Avec seulement quatre petits buts en 486 matchs, celui qui est devenu entraîneur par la suite reste un emblème du club.

Palmarès au club : 2 Ligue 1, 2 Coupes de France

7 :Patrice Évra (2002-2005)

Il fait partie des titulaires qui ont mené les monégasques en finale de ligue des champions pour la première fois de leur histoire lors de la saison 2003/2004. L’arrière gauche, venu tout droit du rival azuréen, l’OGC Nice s’impose rapidement dans la ligue et est élu meilleur espoir du championnat la même année. Touché par le départ de Didier Deschamps, alors entraîneur de l’AS Monaco depuis 2001, Évra décide de prendre son envol vers l’Angleterre. Plus précisément à Manchester United où il rejoint un certain Cristiano Ronaldo.

Palmarès au club : 1 Coupe de la ligue

6 : Ludovic giuly (1998-2004 et 2011-2012)

« Le lutin magique » comme beaucoup le surnomme. Avec sept saisons réalisées au club, il est un indispensable. Auteur de nombreux buts, sa demi-finale de ligue des champions en 2003/2004 contre Chelsea reste tout de même mémorable. Ses deux buts, inscrits lors du quart de finale retour face au Real Madrid, restent un événement marquant. Transféré en 2005 au FC Barcelone, il y remportera la ligue des champions et plusieurs liga.

5 : Georges Weah (1988-1992)

Comment évoquer les joueurs qui ont marqué l’histoire du club sans parler du Libérien. Car oui, à l’heure actuelle, King Georges est le seul ballon d’or a avoir porté le maillot de la principauté. Même s’il n’est resté « que » quatre petites années, l’attaquant ambidextre a contribué à l’histoire du club. Avec 66 buts en 149 matchs dont 12 en coupe d’Europe, il est le deuxième meilleur marqueur européen du club derrière Victor Ikpeba (14 buts)

Palmarès au club : 1 Coupe de France

4 : Falcao (2013-2014 et 2016/2019)

Arrivé en 2013 en provenance de l’Atlético de Madrid, le Colombien a marqué le club de son empreinte. Acheté 43 millions d’euros aux Colchoneros, il est le deuxième joueur le plus cher acheté par le club. Serial buteur, El tigre est le meilleur buteur de L’AS Monaco de l’ère moderne avec 83 buts en 140 matchs. Fort de son duo formé avec Kylian Mbappé, il hisse son équipe jusqu’en demi-finale de ligue des champions

lors de la saison 2016/2017. L’attaquant prendra finalement le chemin de Galatasaray fin 2019.

Palmarès au club : 1 Ligue

3 : Jean-Luc Ettori (1975-1994)

754 matchs en compétition officielle, 602 en championnats, Jean-Luc est le joueur avec le plus de titularisation du club. Dernier rempart de l’équipe, il fait toute sa carrière à Monaco évoluant au poste de gardien de but. Pilier de son équipe, il remporte de nombreux trophées avant de prendre sa retraite. Il revient au club en tant qu’entraîneur en 1994-1995.

Palmarès au club : 3 Coupes de France, 3 Ligues 1

2 : Christian Dalger (1971-1982)

Sans lui, le club n’aurait peut-être pas connu une si belle éclosion au cours des années 70/80. Fort de son duo avec le serial buteur Delio Onnis, le français a lui aussi largement contribué à l’ascendance de l’ASM. Il participe à la remontée en division 1 en 1977-1977. Lors du titre de champion de France l’année qui suit il inscrit 18 buts. Avec 89 réalisations au total en 331 matchs, il est le troisième meilleur buteur de l’histoire du club.

Palmarès au club : 1 Ligue, 1 Coupe de France

1 : Delio Onnis (1973-1980)

Surnommé Le Renard, l’italo-argentin se hisse à la première place de ce classement. Auteur de 223 buts sous le maillot rouge et blanc, il est le meilleur marqueur de l’histoire du club. Dans une période compliquée au début des années 70, il aide l’Asémite, a retrouvé le goût de la victoire. Redescendu en D2 (ligue 2.) entre 1976-1977, il participe fortement au retour au plus haut niveau de son équipe qui réalise la prouesse d’être champion de France en 1977-1978 alors qu’elle vient tout juste d’être promu.

Palmarès au club : 1 Ligue 1, 1 Coupe de France

Mattys Bernard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi