mardi 27 septembre 2022

TOP 14 : 14 questions sur une saison qui s’annonce complètement folle

À lire

Le rugby reprend ses droits dans quelques jours. Le plus grand championnat du monde s’annonce haut en couleur avec les prétendants au bouclier de Brennus. 14 questions qui résument la saison.

L’imbroglio d’Aguiléra peut-il être préjudiciable au club ?

Malgré la montée, tout n’est pas rose à Biarritz. Le président Jean-Baptiste Aldigé est en conflit avec la mairie à propos de l’agrandissement d’Aguiléra. Son projet prévoyait la rénovation du stade à 15 000 places, la création d’un centre de formation, d’entraînement et de rééducation ainsi qu’un projet urbain (construction de 471 logements dont 50% de sociaux, d’un hôtel et d’une auberge de jeunesse). Un projet à 58 millions d’euros. La maire de Biarritz n’y a pas donné suite faute de capacité financière suffisante, mais elle n’est pas fermée à un projet de réhabilitation d’Aguiléra. Le président a menacé de délocaliser les matches à Lille si rien n’est fait car pour lui l’avenir du club en dépend : “En termes de structures, le club n’est absolument pas prêt pour le Top 14”.

Faut-il rebaptiser Chaban ?

Il s’agit peut-être du dossier de la saison pour un club qui cherche toutes les solutions possibles pour compenser les pertes financières liées à la crise sanitaire. Offrir un « naming » au stade Chaban Delmas est une possibilité actée par le président Marti, qui a déjà un candidat, Benjamin Salah, le patron de la Bourse de l’immobilier, mais catégoriquement refusée par le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. L’opération rapporterait environ 2M€auclubetàlavillesuruncontratde sept ans. On irait alors au Human Stadium, du nouveau nom du réseau Bourse de l’Immobilier.

Le CAB enfin dans le Top 6 ?

Tous les ans, depuis 2009, quand les Brivistes avaient terminé à la 6ème place, c’est la même question qui revient en début de saison… Si la crise sanitaire a peut-être retardé la montée en puissance d’une équipe qui était aux portes des phases finales avant la coupure (9ème), la saison 2020/2021 l’a ramenée à une 11ème place plus en rapport avec son budget et son standing. Et comme peu d’éléments nouveaux laissent à penser qu’il en sera différemment en 2022, la lutte pour le maintien attend encore les joueurs de Davidson.

Le CO a-t-il les moyens de jouer sur deux tableaux ?

Avec un large effectif d’une cinquantaine de joueurs susceptibles de venir intégrer le XV tarnais, Broncan a l’ambition de ramener le CO en phase finale, deux ans après le titre de 2018, tout en existant également en Champions Cup. Si le recrutement a été fait pour ça, le calendrier du Top 14, les doublons, et le difficile tirage européen rendent le défi extrêmement compliqué à relever. Impossible ?

Le déclic européen, enfin ?

Stoppé net à domicile par le Stade Toulousain en quarts, après des victoires significatives aux Wasps et à Bristol, Clermont remettra le couvert cette saison avec l’ambition de parvenir enfin à décrocher le titre. La victoire en Challenge Européen a peut-être brisé la malédiction des trois finales de Champions Cup perdues en 2013, 2015 et 2017.

O’Gara a-t-il l’étoffe d’un héros à la Rochelle ?

Adjoint de Gibbes depuis juin 2019, l’ancien demi d’ouverture du Munster et de l’Irlande prendra seul les rênes d’une équipe pour la première fois de sa jeune carrière d’entraîneur. Après avoir été en charge des buteurs et de la défense au Racing 92, puis des arrières des Crusaders, O’Gara change de statut dans un club où il aurait la possibilité d’entrer dans l’histoire à condition de ramener un titre. Passionné jusqu’à l’obsession, ses méthodes de travail et de management pourront-elles en faire le héros que les Rochelais attendent ?

Mignoni sous pression ?

Loin de ses objectifs de départ, la saison passée a été le premier vrai accroc de l’ère Mignoni au LOU. Si cette 9ème place n’a pas fragilisé la position du coach lyonnais, elle lui a mis un supplément de pression car, son président, Yann Roubert, n’entend pas baisser la voilure de ses ambitions. De là à considérer qu’en cas de nouvelle déception, il se tournerait vers un nouveau technicien…

Que manque-t-il au MHR pour briller en Champions Cup ?

Montpellier a parfaitement géré la saison dernière la lutte pour le maintien en Top 14 et le parcours en Challenge Cup. Mais lorsque le niveau s’élève, les Montpelliérains n’arrivent pas à rivaliser avec les meilleures équipes européennes en Champions Cup. Pourtant, sur le papier, le groupe est de qualité mais, une fois, sur le terrain, il perd son rugby et se retrouve en danger dès les phases de poules. Les joueurs doivent aborder différemment ces matches européens notamment sur le plan psychologique. Ils doivent oublier leurs échecs réguliers en poule en se disant qu’ils ne sont pas inférieurs à leurs adversaires.

Section Paloise : Jusqu’à quand le miracle ?

La Section n’a plus vécu de phase finale depuis la saison 2002/2003 et ne cesse depuis quatre ans de se rapprocher de la Pro D2. 8ème, 11ème, 12ème et encore 12ème le printemps dernier avec un sauvetage miraculeux à la dernière seconde du dernier match, le couperet est passé bien près d’un barrage qui a été fatal à Bayonne. Pour beaucoup d’observateurs, la question n’est plus de savoir si Pau va bientôt quitter le Top 14, elle est de se demander à quelle échéance l’inéluctable interviendra.

Perpignan est-il un candidat tout désigné pour faire l’ascenseur ?

Cette fois, on peut croire que non. Les Catalans ont passé quelques saisons en Pro D2 avant de la dominer et de se donner le droit d’essayer de jouer un rôle dans l’élite. On peut supposer que lors de l’exercice à venir l’USAP ne connaîtra pas le même cauchemar que Agen lors de l’ultime exercice (aucune victoire !). Car Perpignan a préparé son retour dans l’élite depuis plusieurs saisons. Les Sang et Or ont bâti une équipe résistante avec le renforcement de joueurs aguerris et mêmes internationaux à des postes clés (Joly, Landajo, Delguy…). Le salut de l’USAP devrait passer par le jeu. Cela tombe bien, les Usapistes aiment avoir le ballon en main pour prendre le jeu à leur compte.

Le ticket Travers-Casadei sera-t-il (encore) gagnant ?

En 1997, Laurent Travers et Didier Casadei offraient, comme joueurs, la Coupe d’Europe au CA Brive pour la première édition avec les clubs anglais. 25 ans après, les deux anciens rugueux avants se retrouvent donc au Racing 92 pour essayer de rallumer la flamme corrézienne avec un objectif clair : offrir un pack de niveau européen aux Racingmen.

Le duo Quesada-Lombard est-il complémentaire ?

La deuxième saison est toujours la plus difficile… Après un maintien ou une belle performance, la confirmation est souvent un obstacle sur lequel butent les équipes qui avaient étonné. C’est le cas du Stade France qu’on n’avait pas vu aussi haut depuis longtemps et qui aura forcément un autre statut cette saison, plus attendu dans le sillage d’un duo d’anciens joueurs qui, a priori sur la même longueur d’ondes avec de bons résultats, va devoir, lui aussi, confirmer sa solidité en cas de période plus difficile.

Le RCT peut-il être vendu ?

Depuis le début de l’année 2020, date de son arrivée à la tête du club, Bernard Lemaître s’évertue à remettre les comptes du club à flots. En 18 mois, il a été confronté à plusieurs attaques et pourrait être fatigué. Il n’en fallait pas plus pour faire naitre des rumeurs de vente. Le président chercherait des repreneurs. Il a démenti ces informations et, pour la pérennité du club, il est préférable qu’il y ait de la stabilité.

Le Stade Toulousain peut-il réaliser le 3ème doublé de son histoire ?

Cela va être difficile de renouveler cet exploit pour la 3ème fois de son histoire après 1996 et 2021. L’équipe va être privée de quelques pièces importantes de son collectif jusqu’à cet automne notamment Cheslin Kolbe, Santagio Chocobares ou Juan Cruz Mallia qui seront avec leurs sélections. Des clubs comme La Rochelle, l’UBB ou le Racing 92 ne se laisseront pas faire.

Indispensable pour suivre le TOP 14 : le Guide De la Saison de Rugby magazine, en vente chez votre marchand de journaux ou sur le site www.lafontpresse.fr

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi