mardi 5 mars 2024

Top 14 : Gabriel Ibitoye, le « Lomu d’Agen »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A 22 ans, l’ancien ailier des Harlequins, Gabriel Ibitoye, a fait une entrée fracassante en Top 14 avec Agen. Cela promet pour la suite.

On a aimé ses crochets dévastateurs contre Castres (22-26, 1ère journée) avec à la clé deux essais (44ème, 52ème), malgré la défaite de son équipe. On a beaucoup moins apprécié qu’il nous fasse faux-bond au tout dernier moment alors qu’il avait donné son accord pour l’interview… Il n’en reste pas moins que, lors de sa première apparition en Top 14, Gabriel Ibitoye a crevé l’écran et affolé la planète rugby. Ceci explique peut-être cela…

« Si on l’a fait venir, c’est qu’on a décelé des qualités chez lui, fait remarquer Christophe Laussucq. C’est un jeune joueur, mais il n’est pas inconnu. Il a été déjà très bon avec les U20 d’Angleterre. Il a commencé à se faire une place dans l’effectif des Harlequins. Ce n’est pourtant pas une mince affaire. On savait donc qu’il avait de grosses qualités offensives. »

Le manager du SUA et entraîneur des 3⁄4 peut avoir le sourire d’avoir recruté cet Anglais pour deux saisons. « Quand son agent m’a dit qu’il y avait une possibilité pour que ce joueur quitte l’Angleterre, j’ai essayé de le convaincre de venir à Agen. Cela a bien fonctionné (sourires). » Avant que la pandémie du Covid-19 ne stoppe toutes les compétitions, le natif du Grand Londres (Lambeth), grand fan d’Arsenal et de Thierry Henry, était en feu avec les Quins : 10 essais en 22 matches. Déjà une sacrée progression pour un joueur qui a rejoint le club des Harlequins à 12 ans et avait effectué ses débuts avec l’équipe première à 17 !

Eddie Jones l’a à l’œil

Une sacrée bonne pioche pour Agen. Et une sacrée perte pour le club londonien qui le regrette déjà. D’autant que, selon certaines indiscrétions, Gabriel Ibitoye serait déjà dans le viseur d’Eddie Jones, le sélectionneur du XV de la Rose… « Gabriel a forcément encore à apprendre. Il a 22 ans. Sur ce qu’il a montré chez les Harlequins, il a forcément encore une marge de progression. Avec l’expérience et du temps de jeu, il va encore passer des paliers. Sa vitesse et ses changements de direction étant ses plus grandes forces» Afin que le prometteur jeune homme ne connaisse pas la surchauffe, « il faudra l’utiliser quand il sera bien physiquement. Je pense qu’il est prêt pour pouvoir enchaîner à ce niveau. C’est aussi à nous de bien le gérer au niveau de son temps de jeu. »

L’Anglais Wesley Douglas, néo-Briviste, ne tarit pas d’éloges sur son compatriote : « C’est vraiment un joueur excessivement dangereux. Il est jeune et démontre une très grosse envie de marquer des essais. Il est super déterminé, il est puissant et va très vite. Agen a fait un super recrutement en le faisant venir. » S’il garde la tête froide, Ibitoye, que certains comparent déjà à Jonah Lomu, est promis à un très bel avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi