jeudi 29 septembre 2022

Top 50 Mercato : de 41 à 50, Camavinga rejoint Benzema, Sakho en Ligue 1

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Le Quotidien du Sport revient sur le mercato d’été avec les 50 transferts les plus marquants. Camavinga signe au Real Madrid alors Sakho revient en Ligue 1 pour terminer sa carrière.

André Silva : de L’Eintracht Francfort à Leipzig pour 23 millions d’euros

L’international portugais va donc continuer à tracer sa route en Bundesliga. Après deux exercices de bonne facture à l’Eintracht Francfort, où il a battu son record de buts sur une saison (30 dont 28 en championnat), André Miguel Valente de Silva est monté d’un cran avec le RB Leipzig, pour un transfert de 23 M€ et un contrat de cinq ans qui lui ouvre de belles perspectives, notamment en Ligue des Champions, une compétition qu’il n’a plus disputé depuis ses années au FC Porto en 2016.

Eduardo Camavinga : du stade Rennais au Real Madrid pour 31 millions d’euros + 15 millions de bonus

Fidèle à sa réputation, l’ancien Rennais n’a pas manqué ses débuts au Real, en marquant dès son premier match de Liga, en offrant une passe décisive dès son premier de Ligue des Champions; faisant fi de ses 18 ans pour aborder ce nouveau chapitre de sa jeune carrière sans aucun complexe. Le milieu de terrain à la patte gauche soyeuse et à la belle vision de jeu a toutes les qualités pour s’inscrire dans la durée au sein de la maison blanche et d’en constituer même, très vite, un des tauliers. De la graine, déjà éclose, de star.

Marcel Sabitzer : de RB Leipzig au Bayern Munich pour 15 millions d’euros

Symbole du léger renouveau du foot autrichien, au même titre qu’Alaba, le milieu défensif de 27 ans s’est lancé un sacré défi en rejoignant le Bayern Munich. De capitaine et titulaire indiscutable, son statut devrait se transformer en joueur de complément face à la concurrence de Goretza, Kimmich, Tolisso ou Musiala. Mais connaissant son tempérament et sa grande régularité, nul doute qu’il viendra bousculer cette hiérarchie.

Radamel Falcao : de Galatasaray au Rayo Vallecano – libre

El Tigre n’en a donc pas fini, malgré ses 35 ans, avec le football de haut niveau. Même s’il ne présente plus les mêmes statistiques que du temps de se splendeur à l’Atletico Madrid, sa motivation est intacte et ses ambitions suffisamment grandes pour ne pas accepter l’idée de terminer sa carrière sur une saison bien moyenne au Galatasaray. C’est donc au Rayo Vallecano, en Liga, qu’il a rebondi, pour un an, son huitième club, peutêtre pas le dernier.

Javier Pastore : de l’AS Roma à Elche FC – Libre

On va donc encore pouvoir admirer, au moins pendant un an, le toucher de balle soyeux d’El Flaco, du côté d’Elche, en Liga, où l’international argentin a signé cet été après trois années à la Roma qui ont confirmé qu’il n’était plus que l’ombre de lui-même. A 32 ans, il vit une fin de carrière en pente douce ce qui ne lui interdit pas, eu égard à son talent, quelques coups d’éclats. C’est avec cet espoir là chevillé aux corps, et avec son compatriote Benedetto, autre recrue de l’été, que les supporters des Verts l’ont accueilli en héros.

Pablo Sarabia : du Paris SG au Sporting Prêt

Sans démériter au sein d’un effectif du PSG où il a su se rendre utile à chacune de ses apparitions (80 matchs, 22 buts, 11 passes décisives), le passeur espagnol s’en est allé du côté du Sporting Portugal, prêté une saison, pour découvrir le championnat portugais chez le champion sortant, tout en restant en Ligue des Champions. A deux ans de la fin de son contrat parisien, il ne doit pas manquer cette opportunité pour rester en sélection à un an de la Coupe du monde.

Mamadou Sakho : de Crystal Palace à Montpellier : libre

Huit ans après son départ de L1, pour Liverpool, l’ancien défenseur international de 31 ans revient en France, à Montpellier, pour les trois prochaines années. Au sein d’une charnière centrale délestée de Congré et Hilton, Sakho veut montrer qu’il n’est pas fini et que son faible temps de jeu à Crystal Palace depuis deux ans n’est surtout pas un frein à son ambition. Au contraire. Il pourrait être la bonne surprise de cette saison avec, pourquoi pas, une Coupe du monde à l’horizon ? Ce serait énorme.

Takehiro Tomiyasu : de Bologne à Arsenal pour 18 millions d’euros

Ce défenseur central de 22 ans et d’un mètre quatre-vingt huit symbolise le présent et l’avenir du football japonais. En démontrant ses qualités de relance avec Bologne pendant deux saisons, il a gagné le droit de franchir la Manche pour atterrir à Arsenal. Le transfert proche des 20 M€ le place parmi les principaux de l’été et le prédestine à devenir, pour les quatre prochaines saisons, un cadre des Gunners.

Matteo Guendouzi : d’Arsenal à l’OM en prêt

Fait pour l’OM l’ancien milieu de terrain de Lorient, Arenal et le Hertha Berlin ? Vu son tempérament et ses premiers pas au Vélodrome, il est difficile d’en douter. Ses 22 ans lui permettent encore tous les rêves, au contact d’un coach, Sampaoli qui pourrait le transcender et en faire un international en puissance. Dans cette optique, et parce qu’il n’est que prêté jusqu’en 2022 avec option d’chat sous condition, cette saison s’annonce déterminante pour lui.

Kurt Zouma : de Chelsea à West-Ham pour 35 millions d’euros

Jusqu’en 2025, pour un transfert de 35 M€, Zouma s’est engagé avec les Hammers et a quitté Chelsea par la grande porte, celle d’une victoire en Ligue des Champions. Beaucoup moins utilisé par Tuchel qui lui préférait Thiago Silva, Rudiger ou Christensen, l’ancien stéphanois de 26 ans continue son tour d’Angleterre. Après Stoke City et Everton, West Ham sera son quatrième club de Premier League, celui qui doit lui permettre de rester dans les petits papiers de Didier Deschamps.

Retrouvez le top 50 du mercato dans Le Foot magazine.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi