vendredi 14 juin 2024

Tour de France 2023 – 2ème étape : Vitoria-Gasteiz – Saint-Sébastien (Dimanche 2 juillet)

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Au départ de Vitoria, capitale historique du Pays basque qui avait été ville d’arrivée et de départ en 1977, la 2ème étape aura des airs de Clasica San Sebastian en empruntant les routes habituelles d’une épreuve World Tour que beaucoup de coureurs disputent traditionnellement une semaine après l’arrivée à Paris, le 29 juillet cette année pour y retrouver certainement Gaudu et Pogacar… pas mécontents de ne pas avoir à se coltiner cette fois Remco Evenepoel, qui les avait largement dominés il y a un an avant de s’adjuger la Vuelta.

Cliquez ici pour découvrir les profils de toutes les étapes du Tour de France 2023.

Devant l’un des meilleurs publics du monde…

A 17 km de l’arrivée, l’ascension du Jaizkibel (8,1 km à 5,3 %) est le morceau de choix d’une étape vallonnée et difficile, la plus longue de cette édition (208,9 km) donc susceptible de faire des dégâts.

Avec d’abord les côtes d’Udana (4,5 km à 5,1 %) et d’Aztiria (2,7 km à 5,3 %), puis celle d’Alkiza (4,2 km à 5,7 %) et de Gurutze (2,6kmà4,7%) avant le Jaizkibel, par le sanctuaire de Guadalupeko Ana, et la descente finale vers San Sebastian, les occasions ne manqueront pas d’aller chercher de la visibilité dans un peloton qui ne devrait pas résister aux plus ambitieux, certainement les Basques encouragés par leur habituelle colonie de supporteurs, « l’un des meilleurs public du monde », commentait Christian Prudhomme.

Quatre fois ville d’arrivée, quatre fois de départ, sur deux éditions (1949 et 1992) la « perle de Catabrique » avait été le lieu du Grand départ de 1992, sa dernière apparition sur le Tour. Le Français Dominique Arnould est le dernier à y avoir levé les bras lors de la 1ère étape San Sebastien – Saint Sébastien d’une édition 1992 qui avait ensuite zappé les Pyrénées, un événement qui ne s’est plus reproduit depuis…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi