mardi 16 juillet 2024

Tour de France : 4ème étape (Redon – Fougères) : une étape de transition

À lire

Tous les matins pendant le Tour de France, retrouvez la présentation de l’étape du jour, avec en prime l’analyse d’un expert.

Redon avait déjà accueilli une arrivée en 2011, mais jamais de départ. C’est chose faite cette année. Les coureurs vont passer par les vallons du Pays de Redon. Le tracé est plat, sans difficultés majeures. C’est une étape de transition, de récupération pour la majorité des coureurs avant le premier contre-la-montre le lendemain.

Les équipes de sprinteurs, en revanche, auront beaucoup de travail. Des rouleurs peu à l’aise dans le chrono peuvent tenter de partir dans de longues échappées. S’il y a des bons de sortie, les échappés auront du mal à faire un écart important.

Les équipes de sprinteurs seront complètes en ce début de Tour et rouleront à fond. Tout dépend aussi de la météo. Le peloton n’est pas à l’abri d’être confronté à du vent violent. Il y en a souvent et il souffle de travers dans ce coin de la Bretagne, attention aux bordures.

Un vent de travers qui peut changer la donne

Il devrait y avoir un regroupement aux abords de Fougères. La ville accueille une arrivée pour la troisième fois. En 1985, La Vie Claire avait remporté le contre-la-montre de 73 km et, en 2015, Mark Cavendish avait levé les bras à l’issue d’un sprint au cours duquel il avait dominé André Greipel et Peter Sagan.

Cavendish mettait fin à une disette de deux ans sur le Tour. L’étape était plus longue (190 km) et certainement moins nerveuse que celle de cette année. En 2015, l’étape s’était déroulée sans maillot jaune suite à l’abandon du leader Tony Martin suite à sa chute au Havre. Chris Froome avait alors endossé le maillot jaune à Fougères.

En 2021, sur cette étape, les blessures seront à panser après les journées précédentes pleines de chutes. Mais c’est bien le contre-la-montre du lendemain en Mayenne qui redistribuera les cartes pour le classement général. Les rouleurs auront un terrain parfait pour s’exprimer et revêtir le maillot jaune. Les grands favoris du Tour voudront frapper un premier grand coup et mettre la pression sur leurs adversaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi