mercredi 29 mai 2024

Tour de France : Des records depuis des décennies qui font la légende

À lire

En 107 éditions, le Tour de France a délivré des scénarii en tout genre aussi surprenants les uns que les autres. L’issue improbable avec l’avènement du jeune slovène Pogacar l’an dernier n’a pas échappé à la règle. Le Tour est souvent le théâtre de nombreux records.

253

C’est en kilomètres l’échappée solitaire la plus longue réalisée par un coureur sur le Tour de France. Elle est à mettre au crédit d’Albert Bourlon en 1947 lors de la 14ème étape entre Carcassonne et Luchon. Le vainqueur du jour termine alors avec 16 minutes et 20 secondes d’avance à l’arrivée !

482

Cela reste à ce jour l’étape la plus longue de l’histoire du Tour de France. De 1919 à 1924, les coureurs savaient qu’ils allait énormément souffrir entre les Sables-d’Olonne et Bayonne.

2428

Par deux fois, en 1903 et 1904, c’est-à-dire lors des prémices du Tour puisque la première édition a eu lieu en 1903, l’épreuve faisait 2428 km, soit la distance la plus courte de toute l’histoire de la compétition.

Sastre le plus vieux vainqueur des années 2000

Si Firmin Lambot reste en 1922 le plus vieux vainqueur du Tour de France à 36 ans et 131 jours, l’Espagnol Carlos Sastre dépasse aussi largement la trentaine quand il gagne le Tour de France en 2008. Il accomplit cet exploit à 33 ans et 96 jours.

Pogacar à jamais dans l’histoire

Tant sur le fond que sur la forme, ce qu’a réalisé Tadej Pogacar l’an dernier est phénoménal. La veille de ses 22 ans, il remporte le Tour de France. Il cumule aussi le maillot blanc et celui à pois ! Cela n’avait jamais été réalisé depuis la création du maillot blanc en 1975. Le prodige slovène est le 2ème plus jeune vainqueur du Tour après Henri Cornet vainqueur en 1904 à 19 ans et 352 jours. Il devient aussi le premier Slovène de l’histoire à gagner l’épreuve. Vainqueur du Tour pour sa première participation, il rejoint le gotha de onze anciens maillots jaunes illustres ayant réussi le même exploit dont Merckx.

À chavanel le record de participations

Il faudra attendre encore un peu pour voir le record de Sylvain Chavanel tomber. Avec 18 participations dont 16 terminés, il est le coureur qui a participé au plus grand nombre de Tours de France entre 2001 et 2018. Vainqueur de trois étapes sur le Tour, le natif de la Vienne a stoppé sa carrière en 2018.

Merckx le plus en jaune

Quand on parle du « Cannibale », les records pleuvent. Avec Jacques Anquetil, Bernard Hinault et Miguel Indurain, le Belge a remporté cinq Tours de France. Recordman du nombre de victoires d’étapes dans le Tour (34), de victoires d’étapes sur un même Tour (8), il est aussi celui qui a le plus porté la tunique jaune. A savoir 98 jours…

La France loin devant

Si le public français attend toujours désespérément un successeur à Bernard Hinault dans le Tour depuis 1985, la France peut tout de même se consoler. C’est la nation qui a gagné le plus d’étapes dans la Grande Boucle. Avec à ce jour 710 victoires, la Belgique deuxième est loin derrière avec 477 succès…

Viejo loin d’être vieux !

Depuis la Guerre, personne n’a jamais fait mieux que cet Espagnol dans le domaine. Lors du Tour de France en 1976, il conclut la 11ème étape entre Montgenèvre et Manosque avec une avance inégalée. Au terme de 160 km d’échappée, il finit avec 22 minutes d’avance et 50 secondes à l’arrivée devant la meute de poursuivants.

Faber l’autre légenge du duché

Quand on parle de référence luxembourgeoise en cyclisme, on pense en particulier à Charly Gaul surnommé « L’ange de la montagne » et vainqueur du Tour de France en 1958. Mais François Faber est aussi rentré dans la légende. Avec cinq victoires d’étapes consécutives cumulées dans le Tour de France en 1909, personne n’a jamais fait mieux que lui. Il remportera même l’épreuve cette année-là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi