samedi 2 mars 2024

Tour de France : Pogacar / Roglic – Le duel des 2 favoris

À lire

Le cyclisme slovène se porte bien, merci pour lui. A tel point que Tadej Pogacar, le vainqueur 2020 et Primoz Roglic, son compatriote, sont les deux grands favoris du Tour de France. Mais lequel est le plus fort ?


TADEJ POGACAR


MONTÉE : 9/10

Depuis 2019, Tadej Pogacar a démontré qu’il faisait partie des meilleurs grimpeurs. Et cela s’est vérifié sur les grands Tours et notamment lors du dernier Tour de France. Il a remporté avec des victoires d’étapes impressionnantes comme sur le Grand Colombier. Il a réussi à suivre les meilleurs spécialistes de la montagne. Avec une faculté également d’imposer le tempo d’une montée, même esseulé. Vainqueur du classement de meilleur grimpeur, Tadej Pogacar a su faire de la montagne une force pour remporter les plus grandes courses.

VITESSE : 8/10

Si certains pouvaient en douter, Tadej Pogacar aime surprendre et faire en sorte de toujours être le premier sur la ligne. Et son succès sur LiègeBastogne-Liège le prouve. En prenant le meilleur sur Julian Alaphilippe grâce à sa pointe de vitesse, le Slovène prouve qu’il peut aussi se montrer rapide.

ENDURANCE : 9/10

Tadej Pogacar aime se montrer et se multiplier sur les différentes courses du calendrier. Le leader d’uae Team Emirates possède un gros moteur et une capacité à enchaîner les efforts, sur les courses de trois semaines encore plus où il finit plus fort que les autres. Sa jeunesse (22 ans) lui permet de récupérer plus vite.

SPONTANÉITÉ : 7/10

Tadej Pogacar n’est pas du genre à calculer ses efforts. Il profite rarement de mise en orbite de son équipe pour aller chercher la victoire et il aime courir à l’instinct. Quand il sent les coups, il est difficile de le mettre hors-jeu. Il croit toujours en ses possibilités pour aller jusqu’au bout et prendre le meilleur sur la concurrence.

EXPÉRIENCE : 7/10

A 22 ans, Tadej Pogacar sait qu’il doit encore grandir et progresser pour passer un cap, mais il confirme aussi course après course qu’il peut vite apprendre de ses erreurs. A croire qu’il va finir par devenir imbattable.

PHYSIQUE : 9/10

Avec 1m76 pour 66 kg, Tadej Pogacar possède un physique qui lui permet d’avoir une grande polyvalence. Il peut aussi bien se transformer en fin grimpeur qu’en rouleur capable d’avaler les kilomètres avec la même facilité. Il a su optimiser son physique pour en faire une force avec la capacité d’enchaîner les courses à haut niveau avec un gros moteur. Le Slovène a également une grande capacité de récupération, se montrant à l’aise dès son premier Grand Tour en 2019 (Tour d’Espagne). Attaquant en montagne lors du dernier Tour de France (Peyresourde) pour reprendre du temps, il a tout de même eu l’énergie nécessaire pour remporter le chrono de la 20e étape.

TACTIQUE : 8/10

Tactiquement, il pourrait donner l’impression qu’il ne maîtrise pas tout, notamment du fait que son équipe n’a pas toujours été d’une grande aide. Mais le natif de Komenda possède une grande lecture de la course et manque rarement les coups qui vont au bout. Et si, sur le Tour du Pays basque, il a montré des failles, il a tout de suite su rebondir comme le prouvent ses victoires sur Tirreno-Adriatico ou Liège-Bastogne-Liège.

TOTAL : 57/70


Primoz Roglic


MONTÉE : 8/10

Malgré une grosse carcasse, Primoz Roglic a démontré qu’il savait être un monstre pour s’imposer quand la route s’élève. Il l’a prouvé à maintes reprises sur le Tour de France ou encore la Vuelta. Il est capable d’imposer un rythme soutenu que peu de coureurs peuvent suivre ou même d’envoyer une attaque qu’il est difficile de suivre.

VITESSE : 8/10

Primoz Roglic n’est pas un sprinteur de premier plan, mais le fait de le voir lancer certains de ses coéquipiers pour jouer la gagne prouve que Roglic possède des arguments. Et son succès sur Liège-Bastogne-Liège l’an passé démontre qu’il est tout aussi capable de régler un groupe de favoris.

ENDURANCE : 9/10

Capable de passer du Tour de France à la Vuelta avec succès en quelques semaines en 2020, l’ancien sauteur à skis est sûrement l’un des meilleurs athlètes du peloton. Cette année, il semble vouloir se concentrer d’abord sur le Tour pour enfin réussir son rêve en faisant un break de deux mois sans courses. Il est également capable de déployer une grande énergie grâce à un moteur hors norme.

SPONTANÉITÉ : 8/10

Même si son équipe lui permet de se reposer sur des coureurs impressionnants, Primoz Roglic sait aussi surprendre pour lancer de grandes offensives qui lui ont permis de remporter de belles courses et notamment de magnifiques étapes du Tour de France comme en 2017 à Serre Chevalier ou Laruns en 2018. Aujourd’hui, il se sait surveillé, mais ne se prive pas de faire le ménage quand il le souhaite.

EXPERIENCE : 9/10

Sportif de haut niveau depuis tout jeune, le Slovène de 31 ans n’en est pas à ses premières courses. Bénéficiant d’une des meilleurs équipes du peloton avec des coureurs expérimentés qui peuvent l’aider en toute occasion, Roglic sait également se placer parfaitement pour éviter les cassures, au contraire d’un Pogacar piégé à Lavaur.

PHYSIQUE : 8/10

Ancien sauteur à skis, Primoz Roglic possède une génétique excellente. Avec une excellente récupération et un équilibre poids/puissance presque optimal, il peut tout aussi remporter une étape en montagne qu’un chrono plat devant les plus grands spécialistes. Et si, sur le contre-la-montre, il donne sa pleine mesure, ce n’est pas un hasard. Il sait aussi se faire mal et aller au bout de lui-même.

TACTIQUE : 7/10

Avec une équipe à ses ordres, Primoz Roglic possède ce qui se fait de mieux pour planifier et mettre en place des tactiques qui lui permettent de jouer la victoire sur chaque course. Et quand ses coéquipiers coincent, il sait prendre les choses en mains. Il est rare de la voir hors du coup pour les victoires. Mais parfois, il décide de faire trop d’efforts trop vite, comme lors de sa chute le dernier jour de Paris-Nice. L’an passé, dominateurs les 19 premiers jours mais ne cherchant pas l’avance à tout prix, il s’est écroulé lors du chrono à la Planche des Belles Filles.

TOTAL : 57/70

VERDICT

C’est le duel de cette saison. Les deux Slovènes sont incroyables, mais Primoz Roglic possède l’avantage de l’âge et de l’expérience pour le moment. Mais, malgré son jeune âge, Tadej Pogacar apprend vite et devrait rapidement surpasser son compatriote. Cela pourrait bien se vérifier sur le prochain Tour de France…A l’aube de ce Tour de France 2021, aucun n’a véritablement pris l’avantage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi