mardi 23 juillet 2024

Transfert : Ragel Luan da Rosa (St-Raphaël), le gardien brésilien nouvelle star de la StarLigue

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Alors que Vincent Gérard va prendre la direction de Kiel en Allemagne, le Brésilien Rangel Luan da Rosa (27 ans), gardien très réputé de l’autre côté des Pyrénées, est attendu pour combler le départ de l’international français.

Retenez bien son nom. Rangel Luan da Rosa. Il est le futur portier du SRVHB. Il est celui qui est amené à combler le départ de Vincent Gérard. Son nom ne dit peut-être pas grand-chose au public français, mais ce gardien a déjà de belles références. Pascal Bacchi, le président, s’est réjoui de sa venue sur le site officiel du club :

« Nous sommes très heureux d’accueillir Rangel da Rosa. C’est un jeune gardien qui aura, aux côtés de Mickael Robin, la lourde tâche de garder les buts de notre club et de succéder à Vincent Gérard. Je lui souhaite d’avoir la même carrière et le même succès que nos deux illustres gardiens. Rangel nous rejoindra au début de la saison prochaine pour nous aider à concrétiser nos ambitions ».

Luan dans les pas de Gérard à Kiel

Agé de 27 ans, le natif de Seara de l’Etat de Santa Catarina va prendre place dès juillet dans les buts du club varois, au moins pour deux saisons. Toujours sur le site officiel du club, l’intéressé s’est dit « très heureux et excité d’avoir signé avec Saint-Raphaël. Pour moi, c’est une grande opportunité de continuer à grandir en tant que joueur. Je vais évoluer dans une des meilleures ligues du monde. J’espère pouvoir aider l’équipe à atteindre ses objectifs ».

C’est en 2015 que le Brésilien a fait ses grands débuts professionnels avec l’équipe de première division espagnole de la Villa de Aranda dans la province de Burgos, avant de partir en Roumanie pour le club de Odorhei. L’année suivante, il garde les cages du club espagnol de Bidasoa Irun pendant trois saisons, puis celles de Logrono dans la province de la Rioja.

Cet ancien équipier du demi centre Chéma Marquez défend cette saison les couleurs du BM Granollers dans la province de Barcelone, toujours dans l’élite espagnole. Rangel Luan est également un élément influent dans la sélection brésilienne. Il a notamment pris part aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, au Mondial en Egypte en 2021 et en Suède et Pologne cette année.

Benjamin Braux, l’entraîneur de Saint-Raphaël, nous en dit davantage sur ce gardien qui a fait ses preuves en Espagne :

« C’est un gardien que je suis depuis très longtemps. Quand j’ai suivi Chéma Marquez pour le faire venir à Saint-Raphaël, j’ai regardé tous les matches de l’Asobal l’année dernière. Et cette année aussi. Luan m’a tapé dans l’œil. Quand on a appris la fin de son contrat, cela nous a de suite intéressés. Il est encore un jeune gardien par rapport à Vincent (Gérard, 36 ans, Ndlr) et Mika (Robin, 38 ans, Ndlr) ».

« Un des meilleurs gardiens en Espagne »

« On pense que c’est un garçon qui va bien s’adapter à la France. Il a un gros potentiel. Il l’a démontré en Coupe d’Europe cette année avec Granollers. S’ils vont faire le Final Four, il n’y est pas étranger. Depuis la saison dernière, il s’inscrit vraiment comme un des meilleurs gardiens en Espagne. Il a un statut international. Il va être très intéressant pour nous ».

Un profil différent de celui de Vincent Gérard ? « Le style de Vincent lui est très propre. On ne peut pas trouver de style comparable au sien. Luan est un gardien qui a un bon sens du placement avec une certaine explosivité. Il se nourrit aussi de cette grinta, de cette combativité. C’est un joueur qui sait communiquer avec le public. Il est spectaculaire. Aujourd’hui, on est tout autant entraîneur que faiseur de spectacle. Je suis convaincu qu’il va s’intégrer rapidement à l’ADN du club ». Mais va-t-il supporter la pression en succédant à Vincent Gérard ?

« Luan ne doit pas prêter attention à quel gardien était présent avant lui. L’important, c’est l’équipe de demain. Il ne vient pas pour remplacer Vincent, il vient à Saint-Raphaël pour réaliser de bonnes performances. Vincent part à Kiel. On lui souhaite le meilleur. Luan ne débarque pas en milieu de saison non plus, mais au début d’une autre. Il va donc y avoir une nouvelle histoire. On mise aussi sur un gardien d’expérience comme Mika Robin. Ils vont faire une belle paire ». Avec Luan dans les cages, il flottera certainement un air de samba dans les travées du Palais des sports Jean-François-Krakowski.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi