jeudi 23 mai 2024

Transferts : Hatem Ben Arfa à Lille, le POUR et le CONTRE

À lire

Le LOSC a-t-il raison de vouloir engager Hatem Ben Arfa ? Le débat est ouvert au sein même de la rédaction, avec, dans les deux camps, de solides arguments.

POUR > Ben Arfa apporte sa qualité technique

Insaisissable dans sa jeunesse, Hatem Ben Arfa a beaucoup de talent, à défaut d’une grande carrière. Le natif de Lyon a sabordé sa carrière tout seul, alors qu’il avait un brillant avenir, comme son compère Karim Benzema. À l’aube de sa retraite, ce dernier challenge lillois ressemble a une dernière chance pour un joueur bourré de talent.

Très mal utilisé par le PSG, Hatem Ben Arfa n’a joué que des miettes de matchs avec Tuchel et avant lui Emery. À 34 ans, Lille est une belle porte de sortie. Pour le LOSC, c’est un pari sans risque. Déjà, car Ben Arfa est libre depuis son départ de Bordeaux.

Le LOSC a besoin d’un joueur avec ce profil

À Lille, il apportera ce qui lui reste de sa qualité technique dans un milieu de terrain qui a vu Ikoné s’envoler pour la Fiorentina. Il retrouvera une équipe très collective et devra se fondre dans le plan de jeu de Gourvenec.

Hatem Ben Arfa a un profil que Lille n’a pas. Un joueur qui a la capacité d’effacer deux ou trois joueurs pour donner un bon ballon de but. Un joueur d’exploit technique qui peut faire du bien à l’importe équipe.

C’est à Ben Arfa de s’adapter au LOSC et non l’inverse. C’est pourquoi, il apportera toute sa vista, malgré son âge, il reste une valeur sûre pour la Ligue 1. C’est un joli coup pour le LOSC, à moindre frais. La patte Letang.

À l’aube de la retraite, Ben Arfa ne sera pas un problème pour le LOSC. Il l’a montré à Bordeaux sous les ordres de Gasset. À l’ancien des Girondins de prouver que le pied gauche reste au niveau et que la condition physique suivra.

D’autant plus que le calendrier du LOSC sent bon la piste aux étoiles avec la Ligue des Champions en février. L’homme idéal pourrait s’appeler Ben Arfa.

Louis Oeuvrar

CONTRE > Hatem Ben Arfa va nuire au collectif lillois

Recruter Hatem Ben Arfa pour les six prochains mois, ce n’est franchement pas une bonne idée. Même si le joueur est gratuit, et n’est pas trop exigeant en terme de salaire, je comprends mal l’intérêt du LOSC.

D’accord, le souvenir d’un Hatem Ben Arfa exceptionnel à Nice fait toujours rêver. Mais, c’était il y a six ans (saison 2015/2026) et à l’époque, Claude Puel avait organisé son équipe autour de lui.

Aujourd’hui, la situation est complètement différente. La force de Lille, c’est avant tout son collectif. Introduire un talent individuel dans l’équipe peut, au contraire, créer un déséquilibre.

Peut-il au moins revenir à son meilleur niveau ?

Surtout que tous les joueurs ne seront forcément pas logés à la même enseigne. Hatem Ben Arfa n’étant pas en capacité de faire les mêmes efforts défensifs que David, Yilmaz ou Bamba. Hatem Ben Arfa est un magnifique soliste, mais il va être très difficile pour lui de s’intégrer dans le collectif lillois que retrouve enfin Jocelyn Gourvennec.

En plus, on peut s’interroger sur la durée du contrat. Il restera 17 rencontres à jouer en Ligue 1. A partir de quand, Hatem Ben Arfa sera-t-il opérationnel ?

Si on peut espérer sa présence dans le groupe pour la 23ème journée (le week-end du 6 février), il faudra attendre pour retrouver un joueur capable de déstabiliser les défenses à lui tout seul.

Difficile aussi de voir le joueur opérationnel pour le double affrontement contre Chelsea en Ligue des Champions (22 février et 16 mars). Pour rappel, Hatem Ben Arfa a terminé la saison 2020/2021avec Bordeaux, sur le banc ou dans les tribunes, affichant un état d’esprit discutable, comme cela avait été le cas à Rennes (saison 2018/2019).

Stéphane Désenclos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi