vendredi 1 mars 2024

Transferts : Eduardo Camavinga (Rennes) vers un départ ? Le PSG à l’affût…

À lire

Eduardo Camavinga est le grand espoir du Stade Rennais. Mais en fin de contrat dans un an, son président pourrait bien le vendre, pour ne pas le laisser partir gratuitement l’été prochain.

A 18 ans, Eduardo Camavinga suscite énormément de convoitises. A Rennes, il est difficile d’imaginer qu’il re-signera à l’issue de son contrat, tant l’appel de grands clubs est pressant.

Son contrat ne court que jusqu’à l’été 2022, et à 12 mois de la fin de son contrat, il ne souhaite toujours pas prolonger. Et pour son président Nicolas Holveck, il sera vendu s’il ne souhaite pas prolonger.

« S’il ne prolonge pas, il faudra envisager un départ »

Lundi, en conférence de presse, le président du Stade Rennais a été clair sur le cas Eduardo Camavinga. « C’est un joueur international, qui a déjà marqué avec la France. Il est suivi par l’Europe entière. Ce sera sûrement l’un des feuilletons de l’été. S’il ne prolonge pas, il faudra envisager un départ. Nous devons trouver la meilleure solution pour lui et pour le Stade Rennais. Jouer l’Europe, maintenant que c’est acté, ça peut changer beaucoup de choses. S’il peut faire une saison de plus, on ne s’en privera pas. (…) On a des appels récurrents avec l’agent de Camavinga, tous les 15 jours à peu près. Maintenant on va vraiment s’assoir avec eux et on va voir ce qu’on peut faire ». 

Holveck montre sa volonté de continuer avec le prodige français (3 sélections), mais sait aussi qu’il lui sera sans doute impossible de le retenir. Tout le staff rennais donne de sa personne et de ses discours pour garder Camavinga, à commencer par Florian Maurice dans Ouest-France : « Eduardo Camavinga n’est pas partant. Il n’y a pas de deadline, on va essayer de le convaincre qu’il faut qu’il reste chez nous et on verra réellement ce qu’il se passe. » Deux discours bien différents, mais qui montrent la volonté pour Rennes de garder leur joyau.

Un transfert qui sera record

Son coach, Bruno Genesio, espère l’avoir encore dans son effectif l’an prochain, mais il sait que c’est au conditionnel qu’il faut parler du futur de Camavinga à Rennes. « Ses dernières minutes avec Rennes ? Je n’espère pas, il a encore un an de contrat avec le Stade Rennais, a rappelé le technicien sur Canal+. On va parler avec lui et son entourage et on va trouver une solution. »

Eduardo Camavinga et son agent Jonathan Barnett espèrent que le Stade Rennais cédera pour une offre autour des 40 millions d’euros. Mais Holveck ne serait pas décidé à le laisser partir à moins de 60 millions.

Une somme conséquente, mais qui ne semble pas effrayer ses prétendants. Le Real Madrid et le PSG sont les deux clubs dont le nom revient le plus fréquemment, et un transfert du prodige né en Angola pourrait bien remuer la planète football dès cet été.

Le feuilleton de l’été, et le PSG en point de mire

Selon RMC Sport, Camavinga aurait annoncé ce jour à ses dirigeants qu’il ne continuerait pas à Rennes, et qu’il souhaitait rejoindre le Paris Saint-Germain. Mais le Stade Rennais en veut 100 millions. Le PSG n’est pas disposé à mettre autant sur la table, même pour un prodige tel que Camavinga. Les discussions seraient au point mort entre les deux parties, les exigences salariales et de prime à la signature étant jugées exorbitantes par le club. Aucune offre n’a été pour l’instant faite par le PSG, mais Leonardo est intéressé, et a discuté avec Nicolas Holveck récemment à propos du joueur.

L’été s’annonce bouillant en Bretagne, et François Pinault, propriétaire du Stade Rennais, suit de très près la situation. La 27e fortune mondiale ne compte pas brader son joueur, et semble plutôt inflexible quant au prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi