jeudi 23 mars 2023

Transferts : embouteillage de gardiens de but au PSG

À lire

Avec l’arrivée de Gianlui Donnarumma, dont l’officialisation est attendue dans la semaine, le PSG comptera neuf gardiens professionnel au sein de son effectif, ce qui lui coute plus de trois millions d’euros par mois : Keylor Navas, Sergio Rico, Alexandre Letellier, Alphonse Aréola, Marcin Bulka, Garissone Innocent, Denis Franchi, Lucas Lavallée et donc, l’ancien portier du Milan AC.

Après avoir songé quitter le PSG, Keylor Navas a finalement décidé de rester, obligeant le jeune finaliste de l’Euro à faire face à la concurrence. En revanche, Sergio Rico perd sa place sur le banc. La place de troisième gardien sera occupée par Alexandre Letellier qui a récemment prolongé jusqu’en 2022.

Sergio Rico et Alphonse Aréola sont de leur côté annoncé sur le départ. Le club de la capitale souhaite un transfert sec pour les deux gardiens, mais c’est problématique pour le Champion du monde qui touche près de 700 000 euros par mois et qui ne compte pas les perdre. Un prêt dans un club de Premier League est plutôt envisagé, à moins que le Celta vigo ne soit le troisième club espagnol (après Villarreal et le Real Madrid) du joueur formé au PSG, ou que Lille, un moment intéressé, ne trouve une improbable solution…

Rico et Aréola transférés, Bulka et Innocent prêtés ?

Sergio Rico, dont le nom est évoqué du côté de l’Olympikos (de même d’ailleurs que celui d’Aréola), a également des partisans à Lyon, où la possible arrivée d’André Onana pourrait pousser Anthony Lopes vers la sortie.

Marcin Bulka et Garissone Innocent devraient de nouveaux être prêtés (après avoir passé la dernière saison à Châteauroux et Caen). Les jeunes Denis Franchi et Lucas Lavallée (tous les deux 18 ans), eux, devraient rester pour jouer avec les U19, bien que le premier aient reçu des offres venant d’autres clubs européens.

En attendant, le PSG versera plus de trois millions d’euros chaque mois pour payer son escouade de gardiens de but. Soit au moins trois fois plus que la totalité des salaires d’une équipe de milieu de tableau en Ligue 1…

(Avec Jules Lavanant)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi