vendredi 14 juin 2024

TRANSFERTS : grosses désillusions en vue pour l’OM

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Longtemps annoncés tout proches de l’OM, Seko Fofana (Lens) comme Mohamed Ali-Cho (Angers), devraient échapper à Pablo Longoria. Une question de moyens, qui met l’OM dans l’embarras à l’approche de l’ouverture du mercato…

Alors que les noms fusent déjà pour le mercato de l’OM (notamment les Lensois Clauss et Fofana, annoncés très proches, ou encore Lacazette et l’Angevin Ali-Cho), les supporters marseillais risquent de vite déchanter. En effet, selon nos informations, Pablo Longoria aurait les mains liées et serait dans l’impossibilité de concrétiser le moindre dossier actuellement.

Il faut dire qu’avec les options d’achat de Pau Lopez, Matteo Guendouzi et Gengiz Ünder, l’OM a déjà dépensé une trentaine de millions dans les transferts (inscrits dans l’exercice à venir).

Fofana vers l’étranger, ALi-Cho au Bétis Séville ?

Deux cibles privilégiés sont ainsi en train d’échapper à l’OM : Seko Fofana et Mohamed Ali Cho. Lens demande 17 millions d’euros pour le premier, et l’OM n’est pas en mesure de payer. Du coup, le milieu de terrain de 27 ans, ne devrait pas venir. Il va bien quitter le nord cet été, mais, à moins d’un retournement de situation, ce ne sera pas pour venir à l’OM. On parle davantage d’un départ à l’étranger (FC Séville, Newcastle et Tottenham) et possiblement, un retour en Italie (Milan AC).

Autre cas marquant : Mohamed Ali-Cho. Positionné sur le jeune ailier angevin depuis plusieurs semaines, Pablo Longoria devrait voir ce dernier s’engager avec le Bétis Séville, prêt à payer les 15 millions finalement demandés par le SCO. L’OM pour sa part a proposé 12 millions d’euros payables en plusieurs fois, plus des bonus.

Alors qu’Arturo Vidal, ardemment souhaité par Jorge Sampaoli, devrait prendre la route de Flamengo, le marché des transferts démarre plutôt mal pour l’OM…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi