vendredi 14 juin 2024

Transferts : Isco (ex Real Madrid), la descente aux enfers

À lire

Isco, Neymar, Pogba ou encore Dybala… la génération des joueurs nés en 1992/1993 constitue une véritable énigme pour les fans du ballon rond tant elle regorge de joueurs talentueux qui n’ont pas eu la carrière que l’on les voyait réalisé. 

Révélé à Malaga lors de la saison 2012/2013, Isco a été un grand artisan de la saison des Boquerones. Auteur de 12 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues sur la saison, il contribue grandement à l’épopée du club espagnol jusqu’en quart de Ligue des Champions. 

Transfert et débuts au Real

À l’issue de la saison, lors du mercato estival de 2013 le joueur est transféré au Real Madrid où il évoluera pendant 9 saisons. 

Sa première saison chez les madrilènes est très satisfaisante, le milieu de terrain espagnol est auteur de 11 buts et 7 passes décisives en 53 matchs TTC avec une coupe du roi et une LDC à la clé. 

La saison suivante, le champion du monde du monde en titre Toni Kroos ainsi que le colombien James Rodriguez, auteur d’une très belle coupe du monde rejoignent le Real Madrid, ce qui complique les choses pour l’espagnol. 

Malgré qu’il ne soit pas titulaire, le milieu de terrain espagnol continue de jouer et d’être utilisé par les différents entraîneurs du Real. Jusqu’au moment de l’arrivée de Zidane sur le banc où les choses vont s’accélérer pour lui. 

Une saison 2016/17 historique

Après avoir été très utilisé lors de la seconde partie de saison 2015/16, la saison suivante il profite des blessures de certains de ses coéquipiers pour s’imposer en tant que titulaire. La saison 2016/17 est jusqu’à présent la meilleure version d’Isco que l’on a été amené à voir. 

Le joueur est repositionné en tant que faux 9 au détriment de Gareth Bale qui enchaîne les blessures. Le milieu de terrain brésilien enchaîne les matchs de haute voltige et illumine la planète foot de par sa technique et son aisance balle au pied. 

Hauteur de 9 buts et 11 passes décisives lors de cette saison, il est titularisé lors de la finale à Cardiff où le Real Madrid s’impose 4-1 face à la Juventus. Au total le Real Madrid remportera 5 trophées sur 6 possibles lors de cette saison, seul la coupe du Roi leur fit défaut. 

Une saison 2017/18 dans la lignée de la précédente

Lors de la saison suivante, le Real Madrid se voit éliminé de la coupe du Roi et largué par le Barça en Liga avec 17 points de retard. Le club terminera même 3e du championnat derrière l’Atletico (2e). 

La saison est tout de même conclue par une 3e victoire consécutive en LDC, un record. Dans la continuité de la saison précédente, Isco est titulaire et dispute la quasi-totalité des matchs de LDC et est aligné lors de la finale remportée 3-1 par le Real. 

Il est auteur de 9 buts et 10 passes décisives en 49 matchs TTC, de nouveau une saison de très haut niveau pour le milieu de terrain espagnol. 

Le départ de Zidane, un tournant de la carrière d’Isco ?  

À l’issue de la saison 2017/18 et après une 3e LDC consécutive, ZZ annonce son départ du Real Madrid. Julian Lopetegui puis Santiago Solari sont nommés successivement entraîneur du Real Madrid. 

Isco perd sa place de titulaire avec les deux entraîneurs lors de cette saison, à cause d’une mauvaise condition physique (surpoids) et des blessures. À la fin de la saison et malgré le retour de Zidane, le milieu de terrain espagnol ne retrouve pas sa place de titulaire. 

De même pour les deux saisons suivantes (19/20 et 20/21) où ZZ est à la tête de l’équipe. Sur ces deux saisons, le milieu de terrain espagnol ne compte que 30 titularisations au total dont 9 titularisations lors de la saison 2020/21. 

Saison 2021/22 la descente aux enfers se poursuit

La saison 2021/2022 avec Carlo Ancelotti comme entraîneur est encore pire pour le milieu de terrain droitier. En effet, lors de cette le joueur ne sera titularisé que 3 fois TTC et ne disputera aucun match de LDC malgré le sacre du Real en finale. 

Une saison catastrophique au niveau individuel, qui a également été marquée par des blessures à répétition. Arrivé au terme de son contrat, le joueur quitte le club par la petite porte. 

Un passage à Séville décevant

Le 7 août 2022 le joueur, libre de tout contrat, s’engage avec le FC Séville. Alors que les fans s’attendaient à ce qu’il se relance du côté de l’Andalousie, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu. 

Très utilisé par Jorge Sampaoli, Isco s’installe vite comme titulaire au sein du milieu de terrain sévillan. L’ex international espagnol est titularisé 10 fois en 12 matchs de Liga et 5 fois en 6 matchs de LDC. 

Néanmoins, après 19 matchs officiels sous les couleurs du club andalous, les deux parties conviennent d’une résiliation de contrat le 21 décembre 2022. 

Toujours sans club à 31 ans

Depuis la résiliation de son contrat, le milieu de 31 ans se retrouve sans club. Cela fait maintenant plus de 6 mois que le joueur est libre de tout contrat et sans club. 

Alors qu’il était pressenti du côté du FC Porto l’hiver dernier, le transfert n’avait pas pu se réaliser. Des récentes rumeurs, l’envoie du côté du Rayo Vallecano, c’est en tout cas ce que révélait Mundo Deportivo fin juin.  

Au final, Isco n’aura réellement connu que 3 bonnes saisons, une carrière décevante au vu du talent du joueur et de ce que l’on pouvait espérer.

Mouhammadou Dramé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi