mardi 5 mars 2024

Transferts : Joao Mario se rapproche de Nice

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Tout s’accélère pour le transfert de l’international portugais Joao Mario (Inter Milan), souhaité par Christophe Galtier.

A la recherche d’un joueur expérimenté pour renforcer son milieu de terrain, l’OGC Nice s’intéresse à l’international portugais Joao Mario. Une information révélée par nos confrères du 10 Sport il y a déjà plusieurs jours et qui prend de l’épaisseur aujourd’hui.

Selon plusieurs sources concordantes, les dirigeants niçois ont même fait une proposition à hauteur de huit millions d’euros pour recruter le milieu de l’Inter Milan.

Prêté la saison dernière au Sporting Portugal, le joueur de 28 ans a fait une belle saison (28 matchs joués, 2 buts), mai n’entre pas plus dans le plans d’Inzaghi, pas plus qu’il n’entrait dans ceux de Conte.

L’Inter sait que c’est le moment de le vendre

Alors qu’il a été prêté à de nombreuses reprises depuis son transferts à l’Inter en 2016 (de West Ham au Sporting, en passant par le Lokomotiv Moscou), le champion d’Europe 2016 a encore un an de contrat. C’est donc pour l’Inter le moment où jamais de le vendre.

Selon nos informations en provenance d’Itale, l’offre des Aiglons seraient tout proche de convaincre les Italiens qui souhaitaient au minimum 10 millions pour leur joueur, acheté 40 millions au Sporting en août 2016. Un bonus supplémentaire pourrait permettre au deal de se conclure.

Joueur d’axe, capable d’évoluer plus ou moins bas selon l’organisation tactique (même en faux n°10), Joao Mario compte 42 sélections avec le Portugal et a disputé vingt matchs de coupes d’Europe, dont 13 de Ligue des Champions.

Son profil plait beaucoup à Christophe Galtier qui serait à l’origine de l’accélération des Niçois dans ce dossier. Selon la presse portugaise, Benfica serait aussi très bien placé pour récupérer le Portugais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi