samedi 20 juillet 2024

Transferts : la Ligue 1, deuxième championnat, le plus dépensier, a fait plus fort que l’Arabie Saoudite !

À lire

Avec 898 millions d’euros dépensés, la Ligue 1 est juste devant la Saudi Pro League. Les Anglais, eux, battent tous les records.

L’année passée la Ligue 1 avait dépensé 557,9 millions d’euros sur le marché des transferts estival. Cette année, la première division française a battu son record, en investissant 898 millions d’euros. Les clubs de Ligue 1 n’avaient jamais autant dépensé, cela vaut même une deuxième place dans le classement des championnats les plus dépensiers, derrière l’incontournable Premier League.

Le PSG a acheté pour 349,5 millions d »euros

Sans surprise, le Paris-Saint-Germain est le club qui a le plus investit avec 11 nouvelles recrues pour un coût de 349,5 millions d’euros. Dans cette somme, il faut aussi compter l’option d’achat d’Hugo Ekitike (35 millions d’euros). Le jeune attaquant n’a d’ailleurs pas été inscrit sur la liste des joueurs pour la Ligue des Champions, lui qui était poussé vers la sortie durant ce mercato.

Outre le club du capital, beaucoup d’autres clubs ont fait des dépenses inhabituelles. Comme le Racing Club de Strasbourg, racheté cet été. Les nouveaux propriétaires (le groupe américain xxx) ont mis la main à la poche en dépensant 56 millions d’euros. De leur côté, les Sang et Or ont battu leur record, en dépensant 64 millions d’euros, avec notamment leur recrue la plus chère de leur histoire, Elye Wahi (30M€).

Même si les clubs de Ligue 1 ont beaucoup acheté, le championnat de France est aussi connu pour bien vendre. La balance entre les achats et les ventes reste cependant négative, mais très est « légèrement », avec 22 millions d’euros de déficits.

La Saudi Pro League a multiplié ses dépenses par 7 !

Le championnat saoudien écope de la troisième place de ce classement avec un mercato impressionnant. Ce n’est pas moins de 896 millions d’euro qui ont été investis pour s’offrir les plus grandes stars des clubs européens. La Saudi Pro League dépasse largement son record de la saison 2018-2019, avec 120 millions d’euros dépensés à l’époque. Pari réussi pour les Saoudiens, le championnat a énormément gagné en visibilité. Commercialisé par l’agence IMG, un contrat d’une saison de droit TV est évalué à 500 000 dollars. En France Canal + a acheté trois matches par journée de championnat.

Les Anglais sont dans le rouge

Pour la première fois de son histoire, la Premier League a vendu pour plus d’un milliard d’euros. Mais après avoir dépensé 2,81 milliards d’euros son nouveau record, le championnat anglais enregistre une balance négative de 1,29 milliard. Sans surprise, Les Blues sont en tête avec 465 millions d’euros dépensés, devant les Citizens avec 240 millions. De leur côté, les trois autres championnats européens sont tous dans le vert.

Juliette Ponce

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi