lundi 15 juillet 2024

Transferts : le plan des Verts pour leur grand retour en Ligue 1

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

De retour en Ligue 1 et racheté, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour les Verts. Une période capitale pour le club que les nouveaux patrons abordent avec un plan bien précis. 

C’était le feuilleton de la saison pour les supporters stéphanois. L’AS Saint-Etienne a finalement été rachetée par le groupe Kilmer, mené par Ivan Gazidis. Ce dernier est notamment connu pour avoir relancé Arsenal et l’AC Milan. L’avenir semblait alors radieux et on annonçait même une enveloppe de 20 millions d’euros pour juste les transferts. Finalement, alors qu’Ivan Gazidis a annoncé que la priorité serait le maintien et le renforcement rapide de l’effectif, c’est la douche froide. Loïc Tanzi, journaliste RMC et L’Equipe, annonce que l’enveloppe ne dépassera pas les 10 millions d’euros. Pire, 50% des fonds seront alloués à l’achat d’un seul buteur. Cette annonce va dans le sens inverse du souhait formulé par l’entraîneur des Verts, Olivier Dall’Oglio, qui souhaite l’arrivée de renforts dans chaque ligne. Une demande que l’on peut qualifier de légitime après avoir vu jouer les Verts la saison dernière.


L’achat d’un buteur niveau Ligue 1

Le premier dossier sur lequel vont se pencher les dirigeants est celui de l’arrivée d’un buteur digne de Ligue 1. Même si les Verts peuvent compter sur Ibrahim Sissoko en pointe, auteur d’une bonne saison avec 13 buts et une passe décisive en 28 titularisations, la direction veut allouer la moitié de son budget à un gros attaquant. Plusieurs pistes ont déjà été évoquées, comme Alexandre Mendy (le meilleur buteur de Ligue 2 avec Caen) ou Killian Corredor (révélation de la action à Rodez), mais c’est le nom d’Andy Delort, un habitué de la Ligue 1 qui revient le plus. Âgé de 32 ans, l’ancien joueur de Toulouse est libre de tout contrat depuis son départ du club qatari d’Umm Salal SC en février dernier. Il est passé notamment par Nantes, Nice ainsi que Montpellier. L’international algérien serait un joli coup pour les Verts, qui n’auraient pas à débourser. Mais les Verts ne sont pas les seuls à s’intéresser au buteur qui s’était révélé sous les couleurs de Tours (comme Olivier Giroud). Montpellier et Lens sont notamment entrés en contact avec ce grand baroudeur, qui a déjà connu une bonne dizaine de clubs. Le nom d’Andreas Hountondji, coéquipier de Corredor à Rodez, la saison dernière, mais qui appartient à Caen. Par ailleurs, les nouveaux dirigeants ont laissé entendre qu’ils comptaient s’appuyer sur un mixe entre les joueurs d’expérience et les jeunes issus de la formation. Une obligation plus qu’une volonté.

Du côté des départs, les Verts ont vendu leurs ailiers Irvan Cardona et Nathanaël Mbuku, repartis à Augsbourg. Il faudra renforcer les ailes, même s’ils peuvent se reposer sur l’expérience de Mathieu Cafaro (4 buts, 8 passes, 28 titularisations). Un profil comme César Gélabert, passé cette saison par Toulouse, serait apprécié par Olivier Dall’Oglio. Le joueur de 23 ans, arrivé librement il y a un an en provenance de Liga 2 (CD Mernandes) a joué 16 matchs de Ligue 1 pour un petit but et deux passes décisives. L’ailier géorgien de Bordeaux, Zuriko Davitashvili (23 ans) fait également partie des pistes des Verts en attaque.


Adem Zergane (Charleroi) pisté


Au niveau du milieu du terrain, les Stéphanois peuvent compter sur leur jeune duo de Marocains, Benjamin Bouchouari et Aïmen Moueffek, 22 et 23 ans. Titulaire presque toute la saison, la paire a pu montrer de belles choses et surtout un potentiel qui pourrait éclore en Ligue 1. Leur profil colle avec la nouvelle politique du club, qui va chercher des joueurs assez jeunes, pour les valoriser et ensuite les revendre à un bon prix. Aïmen Moueffek sera un des enjeux de ce mercato. En fin de contrat, il sera libre de s’engager avec le club de son choix au 1er juillet. « J’ai envie de prolonger » a toutefois affirmé le milieu de terrain arrivé chez les Verts à l’âge de 11 ans. Reste à savoir si Saint-Etienne aura les moyens de le conserver.

Florian Tardieu, 32 ans, peut apporter son expérience aussi. Seulement, il faudra compenser le départ de Dylan Chambost (6 buts et 7 passes en 36 matchs) au Crew de Columbus en MLS. Toujours dans cette logique de rajeunissement d’effectif, Saint-Etienne pourrait cibler quelques jeunes milieux prometteurs.

Pour garnir ce secteur de jeu, plusieurs noms ont commencé à être cités. Parmi eux, on trouve en tête de liste Adem Zorgane, le milieu de terrain de Charleroi. Agé de 24 ans, l’international algérien a un profil meneur de jeu, qui plait aux Stéphanois. S’il n’a pas caché qu’il souhaitait trouver un nouveau challenge, le joueur est sous contrat jusqu’en 2027 et déjà suivi de près par plusieurs autres clubs. Il faudra sans doute se rapproche des 5 millions d’euros pour le recruter.

Pour la ligne arrière, on sait déjà que les Stéphanois visent Matthieu Udol. Capitaine du FC Metz, l’arrière latéral gauche de 28 ans est, lui aussi, sous contrat jusqu’en 2027. Il est valorisé à 2.5 millions d’euros par le site Transfermarkt. Difficile toutefois d’imaginer Metz accepter de négocier à moins de 4/5 millions d’euros. Cela pourrait refroidir l’ASSE, d’autant plus qu’elle dispose déjà de joueurs d’expérience en défense. Désireux de se renforcer, le club vise un joueur libre : le défenseur de Reims désormais libre de tout contrat, Yunis Abdelhamid.

Vincent Encrine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi