jeudi 29 septembre 2022

Transferts : les clubs de Hand s’agitent en coulisse

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le Quotidien du Sport avec Hand Magazine vous propose un petit tour d’horizon des transactions les plus importantes sur la planète hand pour la saison à venir.

Les promus s’activent

Saran a remporté le titre de champion de France de Proligue après son succès contre Nancy (36-31). Ces deux équipes se retrouveront dans l’élite la saison prochaine. Elles ont décidé de se renforcer. Les Lorrains se sont attachés les services du puissant arrière droit de Créteil Javier Borragan et de l’arrière gauche de Toulouse Nori Benhalima.

Le club du Loiret a pas mal pioché en Proligue avec les arrivées de l’arrière gauche Johann Caron (Massy), du demi-centre Antoine Blanc (Nancy), du gardien Dan Tepper (Cherbourg), mais aussi de l’international israélien arrière droit Daniel Mosindi (HC Herlangen).

On s’arrache les slovènes

Si la Slovénie domine actuellement les débats en cyclisme, leurs handballeurs sont également prisés dans notre championnat. Le demi-centre international slovène Sebastian Skube (Silkeborg) s’est engagé avec Chambéry jusqu’en juin 2023.

L’arrière droit Matic Groselj, formé à Celje, s’est engagé lui pour les deux prochaines saisons avec Chartres. Quatre ans après son départ de Montpellier Jure Dolenec fait son retour en France. Limoges a fait signer ce grand joueur slovène élu meilleur arrière droit de Starligue avant son départ pour Barcelone en 2017.

Ça bouge chez les gardiens…

Après cinq ans passés à Chambéry, Julien Meyer rejoint Chartres. Todor Jandric va porter les couleurs de Créteil désormais d’autant que Mickael Robin prend sa retraite. Le Croate vient de disputer la Ligue des Champions avec Zagreb.

A Dunkerque Oleg Grams ayant décidé de raccrocher, Valentin Kieffer, le gardien de Saran, débarque pour combler ce départ. Patrice Annonay ayant aussi décidé de tirer sa révérence, Cyril Dumoulin va prendre sa succession. Ce dernier a décidé de quitter Nantes, un an avant la fin de son contrat pour relever ce nouveau défi.

… Et chez les coachs

A l’étranger, David Davis a été remercié par Veszprem. Skopje va changer une nouvelle fois d’entraîneur. Veselin Vujovic sera le coach du club macédonien la saison prochaine. Carlos Ortega est annoncé pour remplacer Xavi Pascual, remercié par Barcelone, lequel va prendre la direction du Dinamo Bucarest pour trois saisons.

L’Espagnol Fernando Barbeito sera le nouveau coach de Créteil. Pierre Montorier n’a pas été reconduit. Barbeito veut franchir un nouveau cap dans sa carrière d’entraîneur.

2022/2023, c’est déjà demain

Le gardien de l’équipe de France et du PSG Vincent Gérard portera les couleurs de Saint-Raphaël à partir de la saison 2022/2023 pour trois saisons jusqu’en juin 2025. Le club danois d’Aalborg veut à court terme impressionner sur la scène internationale.

Outre les signatures déjà conséquentes pour la saison prochaine, le club danois compte aussi sur Mikkel Hansen à partir de 2022. Boiba Sissoko, l’ailier gauche de Créteil, rejoindra Nîmes à partir de juillet 2022 pour trois ans.

Le Maghreb a la cote

Après cinq saisons passées à Istres, l’international algérien ailier gauche Hichem Daoud rejoint Limoges pour deux saisons. L’international tunisien, arrière droit Wael Chatti (Al-Mudhar) débarque à Ivry et compensera le départ de Linus Persson.

Ces Français qui rejoignent l’étranger

Ils sont quelques-uns à faire le grand saut. Outre Dylan Nahi à Kielce (voir interview), Baptiste Bonnefond quitte Aix. C’est un transfert assez inattendu. Bien que sous contrat avec le club provençal jusqu’en 2022, l’arrière gauche a décidé de rejoindre le club biélorusse de Meshkov Brest.

Ces Français qui reviennent de l’étranger

Après une saison en Macédoine du Nord, au Vardar Skopje, Robin Cantegrel a signé pour deux saisons à Toulouse. Formé à Nantes, cet expatrié français fera équipe  avec Jeff Lettens.

Qui change de clubs chez les bleus ?

Si cela fait des mois que le nom de Melvyn Richardson circulait en Catalogne à Barcelone, son départ de Montpellier est bel et bien acté. Cédric Sorhaindo a finalement lui, quitté le Barça après onze ans de bons et loyaux services. Il sera joueur désormais au Dinamo Bucarest. Dylan Nahi l’ailier gauche international du PSG explique dans l’interview pourquoi il a choisi de rejoindre Kielce.

Du lourd à l’étranger

Certaines grosses pointures ont déjà pas mal animé le marché des transferts. Le demi-centre islandais Aron Palmarsson de Barcelone s’est engagé trois ans avec le club ambitieux d’Aalborg.

Le club danois n’est pas resté inactif puisqu’il a également attiré dans ses filets pas mal de joueurs scandinaves chevronnés comme Martin Larsen (l’arrière droit de Leipzig) et Kristian Bjornsen (l’ailier droit de Wetzlar). Les frères Nyokas vont se retrouver sous le même maillot en Macédoine à Skopje.

Ils se sont engagés pour les deux prochaines saisons. Olivier arrive en provenance de Nantes alors que Kevynn de Benfica. L’expérimenté arrière droit espagnol du H Eduardo Gurbindo les rejoint aussi.

Les féminines s’activent aussi

Il y a pas mal de changements à attendre aussi au sein de l’élite du hand féminin. Si on évoque les clubs les mieux classés, Brest, Metz et Nantes pour ne citer que ceux-là, ces formations ne sont pas restées immobiles sur le marché des transferts.

Si Helene Fauske (Herning) l’internationale norvégienne demi-centre s’est engagée avec Brest, elle a été rejointe par l’internationale française et arrière droite Aissatou Kouyaté de Besançon pour deux saisons. Elles seront coachées par le nouvel entraîneur Pablo Morel. Joueuse majeure de Besançon, Chloé Valentini, l’ailière gauche s’est envolée pour Metz.

Bruna de Paula, la Brésilienne sera aussi très attendue au poste d’arrière gauche en provenance de Nantes. A Nantes justement, on s’est pas mal renforcé avec les signatures des joueuses de Fleury l’ailière droite Raissa Dapina et au poste de pivot d’Oriane Ondono.

Au poste de demi-centre, Amandine Tissier débarque de Brest. Après une saison à Nice, l’arrière droite Barbara Moretto sera aussi du voyage tout comme l’actuelle joueuse de Viborg la Suédoise Carin Stromberg.

Bien décidé à jouer les premiers rôles la saison prochaine Paris 92 s’est offert aussi des recrues de choix. L’arrière gauche espagnole Lara Gonzalez débarque de Besançon tandis que MarieHélène Sajka, l’arrière droite quitte son club formateur Metz.

Sur l’aile à gauche, le club des Hauts-de-Seine enregistre le retour de Namizata Fofana en provenance de Brest. Autre recrue et non des moindres, celle de Gnonsiane Niombla, la demi-centre, après deux saisons passées en Hongrie à Siofiok.

Ne manquez pas Handball magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi