mercredi 28 février 2024

TRANSFERTS : nos scoops sur le hand féminin

À lire

A un an des Jeux olympiques, peu d’internationales françaises ont pris le risque de changer de club. La plupart ont choisi la sécurité. Voici les principaux mouvements enregistrés par les Bleues lors de la prochaine intersaison.

AUDREY DEMBÉLÉ DE BESANÇON À BREST

Audrey Dembélé s’est engagée pour les deux prochaines saisons avec Brest. Prêtée par Metz à Besançon pendant deux ans, l’arrière gauche internationale française se remet d’une rupture des croisés survenue en début d’année. Mais ce prêt lui a été pleinement bénéfique puisqu’elle va rejoindre l’une des meilleures équipes françaises.

LAURA FLIPPES DE PARIS 92 AU CSM BUCAREST

La native de Strasbourg quitte Paris et la France pour rejoindre Bucarest pour les deux prochaines saisons. Internationale depuis 2016, l’ailière des Bleues a fait la majeure partie de sa carrière à Metz pendant sept ans avant de rejoindre Paris 92 en 2020. Championne olympique, meilleure ailière droite de la compétition, elle quitte la France pour la première fois de sa carrière.

LUCIE GRANIER DE BESANÇON À METZ

Formé à Besançon, Lucie Granier va quitter son club de toujours pour Metz. Une belle promotion pour la vice-championne du monde 2021 qui s’est engagée pour les deux prochaines saisons avec les championnes de France. L’ailière droit met un terme à six ans de collaboration avec le club bisontin. A 24 ans (le 11 juin), il était l’heure pour elle de prendre son envol vers le meilleur club français.

TAMARA HORACEK DE METZ À NANTES

Après avoir rejoint le Paris 92 en 2017, Tamara Horacek qui était revenue à Metz en 2021 quitte la Lorraine pour la deuxième fois. L’arrière gauche des Bleues, vice-championne du monde en 2021, rejoint l’ambitieux club de Nantes. Quintuple championne de France avec Metz, elle va apporter son expérience à Nantes.

BARBARA MORETTO DE NANTES À PARIS 92

L’arrière nantaise portera la saison prochaine les couleurs de Paris 92. A 29 ans, Barbara Moretto va connaitre son quatrième club après Dijon, Nice et donc Nantes.

KALIDIATOU NIAKATÉ DU CSM BUCAREST À BUDUCNOST

La championne olympique en titre a rompu son contrat avec Bucarest pour s’engager avec Buducnost. L’ancienne arrière gauche de Brest était arrivée en Roumanie en début de saison. Elle rejoint le double vainqueur de la Ligue des Champions 2012 et 2015.

MARIE-HÉLÈNE SAJKA DE FALSTER À NANTES

Après une saison au Danemark, Marie-Hélène Sajka revient en France. Après Metz, Toulon et Paris 92, elle va découvrir Nantes après sa première expérience à l’étranger à Falster.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi