vendredi 14 juin 2024

Transferts (PSG) : les supporters veulent Messi, des latéraux et… les meilleurs !

À lire

Alors que Neymar a prolongé, que Mbappé faisait durer le suspense, à l’approche de l’Euro, le Mercato devait permettre à Pochettino de peaufiner son effectif. Quels profils de recrues attendent les supporters ?

Avec Messi, ça changerait tout…

Je n’y crois pas beaucoup, parce que financièrement l’opération parait difficile mais, avec Messi, le PSG aurait sans aucun doute la meilleure attaque du monde. Je rêve de voir la MNM en action au Parc la saison prochaine, mais je me demande si ça nous rapprocherait pour autant de la victoire en Ligue des Champions.

On a bien vu cette saison que le déficit face à Manchester City n’était pas offensif, mais bien au milieu et derrière où l’absence de vrai fond de jeu a été le facteur décisif dans les deux défaites. Sans oublier qu’une blessure peut toujours intervenir et alors, si vous n’avez pas assuré vos arrières avec des joueurs fiables défensivement, face aux meilleurs, ça ne passe pas.

Jean-Michel, 50 ans (Paris 10ème) : Le Foot Paris : Liverpool, Bayern, City ou Chelsea… ainsi que le Real, les quatre derniers vainqueurs de la Ligue des Champions n’avaient ni Messi, ni Neymar, ni Mbappé dans leur effectif, mais bien un projet de jeu cohérent qu’ils ont tous appliqué jusqu’au bout.

Des latéraux enfin au niveau

Je ne comprends toujours pas comment le PSG se débrouille pour ne pas parvenir à recruter des défenseurs latéraux de top niveau. Ils existent pourtant, ailleurs, mais n’atterrissent jamais à Paris. Comment espérer gagner la Ligue des Champions avec Florenzi et Diallo sur les côtés ? Impossible. Depuis l’arrêt de Maxwell, seul Bernat a fait le job. Et si Leonardo recrutait enfin un latéral digne de ce nom pour le PSG ? Car il ne lui manque que ça pour franchir un palier à mon sens.

Jordan Benguigui, 25 ans, étudiant tech de co (Grenoble)

La rédaction :
Juan Bernat a beaucoup manqué au PSG, lui qui avait été décisif à plusieurs reprises la saison passée en Ligue des Champions. Son retour de blessure en fait pour le coup un vrai renfort pour Pochettino (avec Kurzawa en doublure) et, en attendant de trouver son pendant à droite, offre un vrai déséquilibre que le jeune Dagba ne saurait encore compenser.

Urgent… De ne rien changer

Si on considère que c’est à travers le collectif que le PSG parviendra à gagner enfin la Ligue des Champions, à quoi bon essayer d’aller recruter encore une star de plus ? Ne vaudrait-il pas mieux laisser le même effectif en place et lui permettre, avec un an de plus d’expérience, d’approfondir le travail de Pochettino, de tirer les leçons des échecs de cette saison ?

Il n’a pas manqué grand chose au PSG pour revenir en finale, et je suis certain qu’avec Mbappé et Bernat à City, les choses auraient pu tourner différemment. Plus que recruter, faisons en sorte d’avoir tout l’effectif actuel à 100% de ses moyens quand arrive la fin de saison, ce qui n’est arrivé que l’an dernier pour le résultat que l’on sait, une première finale…

James Coldwin, 46 ans, restaurateur (Londres)

La rédaction : Quand on a le talent, le temps joue toujours en votre faveur. Le PSG a énormément de talent, à charge à ses dirigeants de laisser leur entraîneur travailler dans la durée, comme ont su le faire leurs homologues de City avec Guardiola pendant cinq saisons, sans modifier tous les ans la nature de son effectif.

Ne manquez pas Le Foot Paris, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

Il faut prendre les meilleurs

Parce qu’ils l’ont fait avant eux, les Parisiens devraient s’inspirer de l’OM, « à jamais les premiers » à gagner la Ligue des Champions. A l’époque, Tapie n’avait pas d’autre stratégie que de prendre les meilleurs à leurs postes, tous les postes.

En voyant des Diallo, des Florenzi, des Dagba, des Danilo Pereira, des Kurzawa ou des Herrera, on ne peut pas dire que le PSG prenne les meilleurs à leurs postes. Donc pour le prochain Mercato, la recette est simple, qu’ils prennent ce qui se fait de mieux pour remplacer ces joueurs de seconde zone qui n’ont rien à faire dans une équipe qui vise la Ligue des Champions.

Fletcher 36, zone industrielle 13 (Lons le Saunier, 39000)

La rédaction : En privilégiant l’achat de Neymar et Mbappé, en prolongeant Di Maria, et en allant chercher Icardi à prix d’or, le PSG a clairement donné la priorité à son secteur offensif… sous-estimant sûrement l’importance de l’équilibre collectif. En 1993, la grande force de l’OM était dans sa solidité défensive sans laquelle aucune conquête n’est possible au très haut niveau.

Pour l’instant, le PSG avance bien sur le marché des transferts avec la signature de Goerginio Wijnaldum et celle probable de Ganluigi Donnarumma. Nasser Al-Khelaïfi a confirmé que le club s’intéressait de près à Lionel Messi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi