mercredi 5 octobre 2022

Transferts : l’hiver sera chaud à l’OL !

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Contrairement à ses habitudes, l’OL pourrait bien se résoudre à laisser partir quelques joueurs durant le prochain marché des transferts hivernal (2 janvier-1er février). Revue d’effectifs. 

L’OL a besoin d’argent 

Les finances d’OL Groupe sont évidemment impactées par la crise sanitaire. Au premier trimestre de la saison en cours, les activités financières de l’OL étaient en basse de 20% par rapport à la même époque la saison passée. Lors du Mercato estival, contrairement à ce qui était prévu, ni Houssem Aouar, ni Memphis Depay, ni Moussa Dembélé n’ont été transférés. Conséquence, le trading de joueurs a reculé de 26% à « seulement » 50,5 millions d’euros, ce qui est tout de même une prouesse en pleine crise sanitaire : « On a bien joué le coup en faisant sortir des joueurs dont on ne voulait plus et en attendant pour les joueurs les plus valorisés », souligne Thierry Sauvage. Mais le directeur général d’OL Groupe ne nie pas que le club devra vendre le moment venu : « Il est possible qu’il y ait un rattrapage trading. » En clair, des transferts de joueurs sont souhaités d’ici la fin de l’exercice financier, le 30 juin 2021. Pour être sûr de les avoir réalisés à cette date, l’OL a intérêt à les boucler cet hiver car, Euro oblige, le Mercato d’été devrait mettre du temps à se décanter. 

Memphis a les cartes en main 

En fin de contrat en juin prochain, le Néerlandais a refusé de prolonger avec l’OL. En clair, dès le 1er janvier, il sera libre de signer où il le souhaite pour la saison prochaine sans que le club concerné n’ait à verser le moindre centime à l’OL. Par contre, s’il veut recruter Memphis Depay cet hiver, le club devra s’acquitter d’une indemnité de transfert. L’attaquant étant en fin de contrat dans six mois, celle-ci devrait être extrêmement modeste. Les dirigeants lyonnais sont cernés car le Mercato d’hiver est leur dernière option pour vendre Memphis et ne pas perdre la face en cas de départ libre l’été prochain. Barcelone est toujours la priorité du joueur et réciproquement. 

L’embouteillage du milieu 

Lucas Paqueta recruté pour anticiper le départ d’Houssem Aouar, qui est finalement resté, l’OL se retrouve avec pléthore de milieux de qualité : Paqueta, Aouar, T.Mendes, B.Guimaraes, Caqueret et J.Lucas. Etant donné que Lyon ne dispute malheureusement pas de Coupe d’Europe, c’est au moins un de trop. Sous-utilisé, Jean Lucas a de bonnes chances d’être prêté. Loin de son meilleur niveau, écarté contre Reims pour des raisons disciplinaires par Juninho, Houssem Aouar a-t-il besoin de quitter son cocon et sa cour lyonnaise pour s’affirmer pour de bon ? L’OL ne le retiendra pas en cas d’offre conséquente. Mais c’était la même chose l’été dernier et aucun cador ne s’était manifesté concrètement… 

L’imbroglio Dembélé 

Devenu remplaçant, en conflit avec Rudi Garcia, Moussa Dembélé voulait déjà partir cet été. Tottenham et le PSG étaient venus en vain aux renseignements pour un prêt à la fin du Mercato. Sous contrat jusqu’en juin 2023, l’avant-centre, qui visait encore il y a peu l’équipe de France, a besoin de se relancer. Mais l’OL ne serait-il pas le lieu idéal pour le faire en cas de départ (probable) de Memphis Depay ? 

Et côté arrivées ? 

L’hiver dernier, l’OL avait frappé fort avec Bruno Guimaraes, Karl Toko Ekambi et Tino Kadewere, prêté dans la foulée au Havre pour y terminer la saison. Il ne faut pas s’attendre à ce type de mouvements cette année. Toutefois, l’OL pourrait une nouvelle fois signer dès janvier un joueur en vue de la prochaine saison, quitte à le laisser terminer l’actuel exercice avec son club. On parle ainsi du latéral gauche de Brest Romain Perraud, du latéral droit de Rennes Brandon Soppy, de l’attaquant rémois Boulaye Dia ou encore de l’ailier droit de la Juventus Federico Bernardeschi… 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi