dimanche 14 juillet 2024

Transferts : Longoria a déjà prévu de faire des miracles pour l’OM !

À lire

Avec une masse salariale et des indemnités de mutations encadrées par la DNCG, le Mercato d’hiver ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices pour l’OM. A moins que Longoria ne parvienne une fois encore à trouver des solutions pour satisfaire les besoins de Sampaoli.

Après avoir recruté 14 joueurs cet été, la plupart sous forme de prêt, ou libre de tout transfert payant, l’OM se sait dans l’obligation de vendre pour pouvoir acheter cet hiver. Dans cette perspective, si les trois joueurs susceptibles de partir, Kamara, Amavi, Luis Enrique et Caleta-Car, trouvaient leur bonheur ailleurs, trois nouveaux les remplaceraient dans un effectif que Sampaoli souhaite plus expérimenté, avec une priorité : un défenseur central de calibre international. Six mois après avoir surpris par son efficacité, Longoria parviendra-t-il à résoudre cette nouvelle équation à plusieurs inconnues ?

Défenseurs Lodi, du rêve à la réalité

Du rêve, de recruter le défenseur latéral gauche brésilien de 23 ans, à la réalité de pouvoir trouver un moyen de financer l’opération, le fossé est très large, mais pas impossible à franchir. Ce serait un coup énorme et Longoria ne s’interdit pas d’au moins essayer. Poussé par Sampaoli, qui l’utiliserait dans une défense à trois sur le côté gauche, il est sur le dossier depuis cet été.

La vente d’Amavi et de Kamara ou Caleca-Car est un préalable à toute offre qui ressemblerait à un prêt avec option d’achat de 15 à 20 M€. En manque de temps de jeu chez les Colchoneros, plus appelé par Tite avec la Seleçao, Ronan Lodi est en quête de rebond. Sous contrat à l’Atlético Madrid jusqu’en 2025 Valeur estimée : 20 M€

Gigot, l’inconnu du Spartak

C’est aussi à leur capacité de repérer et d’attirer des joueurs inconnus, mais néanmoins talentueux qu’on reconnait les bons recruteurs. Longoria a déjà montré dans un passé récent qu’il faisait partie de ceux-là. Le voir s’intéresser au profil de Samuel Gigot est donc prometteur pour le Français de 28 ans qui n’a aucune expérience en L1 (deux saisons de L2 avec Arles-Avignon), sa carrière l’ayant rapidement amené vers la Belgique, à Courtrai et à La Gantoise, où le Spartak Moscou l’a recruté en 2018 pour 8 M€. Capable de jouer dans l’axe central de la défense, mais aussi au milieu de terrain, le natif d’Avignon est un titulaire indiscutable depuis deux saisons qui avait été annoncé un temps du côté de l’OL l’hiver dernier. A six mois de la fin de son contrat, il ne laisserait évidemment pas passer l’intérêt de l’OM.

Sous contrat au Spartak Moscou jusqu’en 2022 Valeur estimée : 11 M€

Palomino serait parfait

Parvenir à attirer le défenseur central argentin de l’Atalanta Bergame constituerait une belle prise pour l’OM dans l’optique d’une qualification pour la Ligue des Champions la saison prochaine. Le solide gaucher de 31 ans connait bien la L1 pour avoir joué au FC Metz entre 2014 et 2016, avant de se poser en Bulgarie, à Ludogorets, où l’a recruté Bergame en 2017 contre un chèque modique de 4,7 M€.

Depuis, il n’a cessé de progresser et de devenir un élément central de la réussite du club transalpin jusqu’en Ligue des Champions où il vit cette année sa troisième campagne d’affilée et arrive en fin de contrat. Dans le 3-4-3 de Sampaoli, il serait parfait.

Sous contrat à l’Atalanta Bergame jusqu’en 2022. Valeur estimée : 10 M€

Magkeyev, partie remise ?

Avant de se blesser gravement à un genou, et d’être indisponible plusieurs mois, le jeune défenseur russe de 22 ans avait tapé dans l’oeil de Sampaoli lors de la 1ère journée de Ligue Europa face au Lokomotiv Moscou (1-1). Immédiatement, le réseau de Longoria s’était mis en action pour l’observer. La blessure de Stanislav Magkeyev ne remet pas en cause un intérêt qui pourrait resurgir l’été prochain pour le droitier d’un mètre quatre-vingt six au sens du jeu, à l’allant offensif et à la technique aiguisée.

Sous contrat avec le Lokomotiv Moscou jusqu’en 2024. Valeur estimée : 2,5 M€

Milieux Wass est toujours chaud !

Déjà approché l’été dernier, l’international danois en fin de contrat au FC Valence, est resté proche de l’OM, un club qu’il aurait rejoint en début de saison si le club espagnol ne l’avait pas bloqué. A défaut, il patiente en Espagne où la presse ibérique a annoncé qu’il ne souhaitait pas prolonger. Sampaoli le connait bien pour l’avoir dirigé au FC Séville et il souhaiterait bénéficier aussi de sa polyvalence avec l’OM.

A 32 ans, il correspond aux profils des joueurs expérimentés que recherche l’entraîneur argentin. Ses 39 sélections et ses 568 matches pro, au Celta Vigo, à Evian Thonon, Brondby, Séville ou Valence offrent de vraies garanties. En fin de contrat en juin, il fait partie de ceux qui pourraient arriver avant à la Commanderie…

En fin de contrat à Valence en juin 2022

Strootman sur le chemin du retour

Aussi peu convaincant avec le Genoa qu’il le fut avec l’OM, l’ancien international néerlandais, Kevin Strootman a de grandes chances de passer les fêtes de fin d’année à Marseille.

Son prêt de deux ans, conditionné au maintien du club italien en Serie A, est en effet en passe d’être cassé, les dirigeants transalpins préparant déjà la saison prochaine sans lui. En prenant déjà en charge 70% de son salaire, l’OM récupérerait un joueur expérimenté à moindre coût pour le budget de la saison et pour étoffer un entre-jeu qui pourrait perdre Kamara cet hiver. En fin de contrat de prêt au Genoa en juin 2023

Sous contrat avec l’OM jusqu’en juin 2023

Fofana a tapé dans l’oeil de Sampaoli

Sous contrat jusqu’en 2024, le milieu de terrain du RC Lens, Seko Fofana, auteur d’un grand match au Vélodrome pour la dernière victoire des Sang et Or, est une des grandes révélations de ce début de saison. A 26 ans, la valeur de l’international ivoirien n’a jamais été aussi haute (12 M€) depuis ses débuts à Lorient et des passages par l’Angleterre (Manchester City, Fulham) et l’Italie (Udinese) où Lens est allé le chercher en 2020 pour 8 M€.

Si l’OM ne parvenait pas à conserver Guendouzi, il serait le premier choix de Sampaoli qui a beaucoup apprécié son profil et qui avait déjà essayé de le recruter l’été dernier.


Sous contrat avec le RC Lens jusqu’en 2024 Valeur estimée : 12 M€

Ça tient toujours pour Vidal

Voilà le profil de joueur dont raffole Sampaoli. Homme de base de la sélection du Chili que l’entraîneur olympien a menée pendant quatre ans jusqu’à une victoire en Copa America en 2015, le milieu de 34 ans est sur le départ de l’Inter.

Après avoir refusé une première offre de l’OM cet été, il sait la porte olympienne grande ouverte pour lui. Lui aussi devra tout de même réduire son train de vie (6 M€ par an) s’il veut découvrir la Ligue 1 et l’ambiance surchauffée du Vélodrome. Un prêt avec option d’achat automatique pour la saison prochaine serait à l’étude pour l’accueillir en janvier, l’Inter étant aux abois pour réduire sa masse salariale.

Sous contrat avec l’Inter Milan jusqu’en juin 2022. Valeur estimée : 3 M€

Attaquants  Lacazette, une occasion à saisir ?

En fin de contrat à Arsenal où il ne souhaite pas rester il a rompu les négociations en cours pour une éventuelle prolongation l’ancien attaquant de Lyon de 30 ans, Alexandre Lacazette, envisage sérieusement un retour en L1 à condition de pouvoir maintenir un salaire de 900 000 euros mensuels qui parait hors de portée de la plupart des clubs français.

Sans indemnités de transferts (à moins qu’il parte cet hiver), le deal pourrait quand même se faire sur des bases salariales moins élevées et un contrat plus long, à l’instar du contrat signé par Payet il y a deux ans qui avait accepté de diviser son salaire par deux. Mais, avec l’intérêt du Milan AC, de l’Atlético Madrid et de Newcastle ou du FC Séville, cette perspective induit une forte motivation du joueur de réintégrer une Ligue 1 quittée en 2017.

En fin de contrat à Arsenal en juin 2022

Un duel inter-om pour Raspadori

Même si son club, Sassuaolo, ne veut pas le vendre à moins de 40 M€, l’éventuel transfert de l’attaquant italien de 21 ans n’atteindra pas une telle somme. Le néo-international italien est valorisé à 15 M€ après un début de saison très moyen. Le départ de Luis Enrique pourrait lui ouvrir une porte cet hiver à condition d’accepter le principe d’un prêt avec option d’achat après lequel court aussi l’Inter Milan, autre grand d’Europe limité dans son recrutement par une situation financière difficile.

Sous contrat avec Sassuolo jusqu’en juin 2024. Valeur estimée : 15 M€

Sanchez, c’est du sérieux

Il n’est plus le feu follet qu’Arsenal était allé chercher à Barcelone en 2014 pour 30 M€, mais l’international chilien de l’Inter Milan reste, à 33 ans, une valeur sûre. Arrivé libre de Manchester United en septembre 2020, il a accompagné le renouveau de l’Inter, mais ne semble plus aujourd’hui constituer le présent des Nerazzurri, Simone Inzaghi ne comptant plus sur lui. Au contraire de son compatriote et ancien sélectionneur Jorge Sampaoli.

Parce que les deux hommes se connaissent bien et s’apprécient, l’arrivée d’Alexis Sanchez à Marseille est une réelle possibilité. La transaction pourrait s’effectuer dès cet hiver à condition que l’Inter accepte de prêter son joueur… et éventuellement de prendre aussi en charge une partie de son imposant salaire (7 M€ par an).

Sous contrat à l’Inter jusqu’en 2023. Valeur estimée : 5 M€

Alvarez, la pépite argentine

Il est, à 21 ans, un des principaux espoirs du foot argentin. L’attaquant de River Plate, Julian Alvarez, ne fera pas de vieux os à Buenos Aires où les émissaires des plus grands clubs européens, du Real à Manchester United en passant par le Bayern et le PSG, font déjà la queue pour s’arracher ses services.

Parce qu’il arrive en fin de contrat, il est mis sous pression et l’OM fait partie des clubs les plus intéressés, parce qu’il est jeune et encore accessible financièrement. Avec 20 buts et 13 passes décisives en 41 matches, et déjà 5 sélections avec l’Albiceleste, son efficacité a interpellé Sampaoli. Un échange avec Benedetto, actuellement prêté à Elche, pourrait faciliter sa venue. Sous contrat avec River Plate jusqu’en juin 2022. Valeur estimée : 20 M€

Jovanovic, pourquoi pas ?

Ancien grand espoir du Partizan de Belgrade, qui a rapidement quitté son pays pour la Belgique (Lokeren) et l’Espagne (Cartagène et Cadix), Djordje Jovanovic est un attaquant de 22 ans qui n’a pas encore exprimé la totalité de son potentiel.

De retour en Serbie depuis le début de l’année 2021, il a confirmé son efficacité (18 buts en 32 matches) pour représenter une cible crédible et très peu coûteuse. Habile face aux buts, adroit dans le jeu aérien, il est plutôt un avant-centre de surface qu’un joueur capable de prendre les espaces.

Sous contrat au FC Cukaricki jusqu’en 2023 Valeur estimée : 1,2 M€

Ne manquez-pas, Le Foot Marseille, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi