mardi 27 septembre 2022

Transferts : Mario Balotelli à la découverte de la Turquie

À lire

Sur le déclin, Mario Balotelli a décidé de rejoindre la Turquie et l’Adana Demirspor. Après l’Italie, l’Angleterre et la France, l’enfant terrible du football italien va découvrir un 4e pays.

Récent champion de deuxième division turque (1e fois depuis 1995), l’Adana Demirspor a décidé de se donner un nouveau coup de pub. Après avoir recruté Younes Belhanda il y a quelques jours, c’est au tour de Mario Balotelli de rejoindre ce club méconnu. Un club qui attirera tout de même quelques caméras la saison prochaine, suite à ce recrutement qualifié d’historique par les dirigeants turcs. Selon les informations de Sky Italia, l’international transalpin va percevoir un joli salaire, de 2,7 millions d’euros annuels. Des bonus pourront éventuellement s’ajouter à ces émoluments conséquents. Adana Demirspor a donc mis les petits plats dans les grands pour accueillir Super Mario…

A 30 ans, Mario Balotelli va découvrir un 9e club dans sa carrière. Après avoir tutoyé les sommets en Italie (Milan AC et Inter) et en Angleterre (Manchester City), l’enfant terrible du football italien a décidé de rejoindre l’Adana Demirspor. Libre depuis la fin de son contrat avec Monza (Serie B), l’international italien (36 sélections, 14 buts) est désormais bien loin de sa sélection, en finale de l’Euro.

Une fin de carrière sur le déclin pour Mario Balotelli

Après 7 mois avec Monza (14 matchs, 6 buts), Mario Balotelli va retrouver en Turquie Younes Belhanda (31 ans), qu’il avait côtoyé lors de son passage à Nice. Des retrouvailles entre deux joueurs pétris de talent, mais qui n’ont pas su le mettre à 100% au service de leurs équipes. L’Italien avait tenté de se relancer en France (Nice et OM). Mais dans le Sud de la France, il s’est autant fait remarquer pour ses frasques hors terrain que son niveau sur le terrain.

Aujourd’hui, Mario Balotelli est au crépuscule de sa carrière. Il vient de signer un contrat de 3 ans avec l’Adana Demirspor, mais peu de monde le voit y rester tout ce temps. La faute à sa réputation, jugée incompatible avec un vestiaire de haut niveau.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi