jeudi 29 septembre 2022

Transferts (OM) : Luan Peres arrive, Alvaro Gonzalez écarté ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

L’arrivée imminente du défenseur brésilien de Santos, Luan Peres, confirme l’intention de Sampaoli de faire une défense sans Alvaro Gonzalez.

Comme annoncé déjà en fin de saison dernière, Jorge Sampaoli a rapidement compris qu’il ne pouvait pas faire d’Alvaro Gonzalez un titulaire à part entière dans son équipe. Les lacunes techniques mais aussi tactiques de l’Espagnol ont pour l’instant été compensées par son investissement, sa combattivité et sa grande popularité au près des supporters, mais le totem d’immunité pourrait rapidement lui être retiré. Après le transfert définitif de Leandro Balerdi, l’arrivée imminente de Luan Peres en provenance de Santos le confirme.

L’arrivée de Luan Peres en provenance de Santos est actée.

En recrutant le solide défenseur brésilien de 26 ans (contrat de quatre ans contre 4,5 millions d’euros), Jorge Sampaoli construit la base de sa défense. L’entraîneur argentin estime que la complémentarité du duo Balerdi – Peres peut lui apporter ce qu’il recherche derrière : solidité, puissance et participation aux premières relances.

S’il reste, Kamara pourrait être le troisième défenseur axial

Dans le cas d’une défense à trois, l’Argentin devrait privilégier le replacement plus bas de Boubacar Kamara, à condition que ce dernier soit toujours au club à la fin du mois d’août (pour l’instant, l’OM n’a aucune offre).  

En attendant, une très bonne nouvelle est arrivée ce matin. Selon La Provence, Pablo Longoria aurait tranché et décidé de ne pas vendre Arkadiusz Milik cet été, mais au contraire en faire le leader de l’équipe. Ce qui explique que l’OM ne s’est pas renforcé au poste d’avant-centre pour l’instant. Mais le club phocéen a aussi besoin de faire entrer de l’argent et donc de vendre. Et les possibilités ne sont pas très nombreuses. Les dossiers Caleta-Car (malheureusement plombé par son Euro raté), Kamara (que l’OM pourrait brader) n’avancent pas.

Du coup, Rongier, qui conserve une belle valeur marchande, pourrait être mis sur le marché, même si Radojnic peut aussi rapporter quelques millions. En comptant Luan Peres, l’OM a pour l’instant dépassé la barre des 40 millions dépensés sur le marché des transferts.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi