dimanche 23 juin 2024

TRANSFERTS OM : Mohamed Ali Cho, le mauvais exemple

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Le choix de Mohamed Ali Cho de refuser l’OM pour s’engager avec la Real Sociedad, est le très mauvais symbole d’une situation bloquée sur le front du mercato. Heureusement, il reste les joueurs libres, à l’image d’Axel Witsel.

En s’engageant avec la Real Sociedad, 6ème de la Liga (et qualifié à ce titre pour la Ligue Europa), Mohamed Ali Cho a porté un coup dur à l’Olympique de Marseille. En montrant notamment que le fait de disputer la Ligue des Champions n’était pas suffisant pour devancer la concurrence.

Car, depuis de longues semaines, le jeune international espoir du SCO Angers est annoncé à l’OM. On a même, sans doute un peu vite, parlé d’accord entre toutes les parties (joueur et clubs), pour un transfert d’environ 12 millions d’euros. Soit exactement a somme payée par le club basque.

Pablo Longoria aurait lui-même mis fin aux négociations…

Alors pourquoi choisir le 6ème de Liga plus que le 2ème de Ligue 1 ? Incapables de s’engager rapidement, l’OM s’est fait doubler par plus rapide que lui. La Real Sociedad a été en mesure de passer à l’action avant l’OM, obligé d’attendre le verdict de la DNCG pour agir. Et le problème, c’est que le gendarme financier du football français ne rendra pas sa décision (à Marseille, on redoute un encadrement de la masse salariale) avant le 23 juin…

Depuis la signature du jeune espoir d’Angers en Espagne, explique que c’est Pablo Longoria qui aurait lui même fermé le dossier, déçu par l’attitude du joueur, aux grandes exigences salariales. On en doute.

Mais ce premier gros échec dans les transferts est le symbole de la situation de l’OM aujourd’hui. Si les noms des futurs recrues alimentent les gazettes, le club a pour l’instant les pieds et les mains liées. Les pistes menant aux joueurs libres sont privilégiées par Longoria (exemple : Axel Witsel, tout proche de s’engager). Une situation inquiétante, même si le patron de l’OM a prouvé qu’il pouvait faire des miracles avec pas grand chose…

(avec Yanis Dandjinou)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi