vendredi 14 juin 2024

Transferts : qui est Lamine Diack, la première recrue du FC Nantes

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Arrivé en provenance d’un modeste club turc, qui est Lamine Diack, le milieu de terrain sénégalais recruté par les Canaris ?

L’information révélée par nos confrères de l’Equipe est officielle depuis hier soir : Lamine Diack débarque à Nantes, prêté par la club turc de MKE Ankaragücü, pour une saison (contre 500 000 euros), avec une option d’achat fixée à 2 millions d’euros. Il est la première recrue des Canaris, après la levée de la clause pour Mohammed Mostefa.

Grand espoir du football sénégalais, Lamine Diack est un milieu de terrain défensif axial. Une « sentinelle » comme on dit aujourd’hui. Il s’appuie sur une belle technique, indispensable pour ce poste, et un grand abattage physique, qui lui permet de récupérer beaucoup de ballons.  Né à Dakar, le 15 novembre 2000, il faisait partie de l’équipe des U20 du Sénagal qui s’est inclinée en finale de la CAN de la catégorie, en 2019, face au Mali (défaite aux tirs au but).

Lamine Diack a joué en Macédonie et est passé par Fenerbahcé… 3 jours

Malgré son jeune âge, Lamine Diack a déjà un parcours atypique. A l’âge de 19 ans, il quitte Dakar (et plus particulièrement l’Oslo Football Académie) pour signer en… Macédonie du Nord. Rapidement devenu un élément clé du KF Shkupi, qui terminera vice-champion, il rejoint la deuxième division turque pendant une saison, avant de signer à Fenerbahçe… qui le revend dans la foulée (3 jours plus tard) au MKE Ankaragücü, sans que l’on connaisse aujourd’hui les montants précis de  ces étranges transactions. 

Joueur élancé (il mesure 1,86m), Lamine Diack se distingue par sa grande activité sur le terrain, marquée par des récupérations de balle devant sa défense et des relances propres. Pas encore appelé en sélection A, par Aliou Cissé, il est à Nantes pour franchir un nouveau palier dans sa carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi