mercredi 17 juillet 2024

Transferts : qui est Samuel Gigot, le défenseur français que se disputent l’OM, l’OL, Lille et Nice ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

La Ligue 1 est à ses pieds. Pourtant, Samuel Gigot n’est que l’anonyme défenseur central du Spartak Moscou… Présentation.

Dans la famille des défenseurs centraux français, je demande Samuel Gigot. Avant la saison 2019/2020, on ne connaissait le natif d’Avignon que pour son nom de famille amusant, rappelant le repas pascal. Mais depuis l’été 2020, quand son nom est apparu sur la liste des joueurs visés par l’Olympique Lyonnais, on a définitivement fini de sourire à l’énoncé de son patronyme, pour s’intéresser un peu plus à ses talents de défenseur.

Agé de 28 ans depuis le mois d’octobre, Samuel n’est pas passé par la case centre de formation. Mais par la réserve d’Arles-Avignon (à l’époque en Division d’honneur) avant de convaincre les dirigeants de lui proposer un contrat professionnel.

le foot 430 article abonnement

Le solide défenseur issu d’une famille de sportif (son frère joue au rugby à XIII pour l’équipe de Toronto), s’est surtout épanoui en Belgique. A Courtrai, entre 2015 et janvier 2017, puis six mois à La Gantoise, avant de signer pour le Spartak Moscou en juillet 2018, moyennant 8 millions d’euros.

Samuel Gigot sera en fin de contrat en juin prochain, avec le Spartak Moscou

Après une première saison d’adaptation, le Français est devenu une pièce maitresse du club russe, avec le club il a joué 20 matchs de Coupe d’Europe (dont quatre de Ligue des Champions).

Au point d’être régulièrement annoncé dans de nombreux clubs européens.  A l’image du Torino, qui en avait fait une priorité l’été dernier. Mais les 5 millions d’euros demandés par les Russes ont eu raison de l’enthousiasme des Italiens, comme des Lyonnais à l’époque.


Cliquez ici pour suivre toute l’actualité du mercato


Aujourd’hui, la donne a changé.  Titulaire à 16 reprises en championnat, depuis le début de saison, Gigot sera en fin de contrat au moins de juin. Son profil de joueur rugueux, très présent dans les duels, mais également propre dans la relance, en font un défenseur très demandé.

Outre l’OM, Lille (pour palier un possible départ de Botmann), l’OL (qui n’a toujours pas prolongé Denayer) et Nice (dans la prévision de la fin de carrière de Dante), sont également sur le coup.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi