jeudi 20 juin 2024

Transferts : Retour au pays pour Hiroki Sakai (OM)

À lire

Le Japonais Hiroki Sakai va retrouver les terrains de ses débuts, au Japon, dès cet été. Les Urawa Red Diamonds ont transmis une offre de transfert aux dirigeants marseillais, qui ont accepté.

A Marseille depuis 2016 (181 matchs, 2 buts), Hiroki Sakai a toujours été performant, que ça soit en tant que latéral droit ou gauche. Il n’a cessé de s’adapter dans le dispositif de ses différents entraîneurs, et a même été élu meilleur joueur marseillais sur la saison 2018-2019 par les supporters. Son premier but avec l’OM date du 12 avril 2018, jour de son anniversaire, lors de l’affrontement en Ligue Europa face au RB Leipzig. Ce jour restera à vie dans sa mémoire, il l’avait déclaré en sortie de match.

Selon les révélations de nos confrères de RMC Sport, Hiroki Sakai a déjà annoncé sa volonté de partir à Pablo Longoria et le staff technique, se sentant au bout de son aventure marseillaise. Le défenseur japonais a notamment le sentiment d’avoir trop tiré physiquement, jouant régulièrement blessé pour aider le club.

Un retour au bercail

Selon les informations du très sérieux média japonais Nikkan Sports, Hiroki Sakai va rejoindre les Urawa Red Diamonds, actuellement 8ème du championnat japonais et propriété du groupe Mitsubishi. Alors qu’il ne lui restait qu’un an de contrat, les dirigeants marseillais ne seraient pas contre se séparer de lui cet été pour une petite somme d’argent (1,5 million d’euros sont évoques) plutôt que de le perdre pour rien l’été prochain.

Toutefois, l’annonce officielle n’aura pas lieu tout de suite. En effet, le mercato japonais n’ouvre que le 16 juillet, et l’officialisation du transfert ne pourra avoir lieu que ce jour-là. Hiroki Sakai souhaitait finir sa carrière dans son pays. A part un renversement de dernière minute, ce souhait sera exaucé pour le latéral japonais (63 sélections).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi