dimanche 25 septembre 2022

Transferts : Ronaldo, Lewandoski, Messi, et si le mercato devenait fou ?

À lire

L’avenir des cinq meilleurs buteurs de la saison, Lewandowski, Mbappé, Haaland, Messi et Cristiano Ronaldo était loin d’être déterminé au moment où débutaient l’Euro et la Copa America. Le transfert d’un seul d’entre eux pouvait déclencher un vrai tsunami.

Vers un échange Icardi-Ronaldo ?

Parce qu’il est le moins valorisé, le plus âgé aussi, Cristiano Ronaldo était, parmi les cinq, celui qui avait le plus de possibilités. Devenu maître de son destin à un an de la fin de son contrat, trois choix s’offraient à lui : aller au bout de son aventure avec la Juve, pour une nouvelle campagne en Ligue des Champions finalement acquise dans les dernières minutes du Calcio; revenir à Manchester United, treize ans après avoir quitté l’Angleterre; ou s’ouvrir une dernière parenthèse enchantée au PSG. Tout dépendra de ses priorités. Si elles sont d’ordre sportives ou économiques. Avec un salaire de 31 M€ annuels, il a tout intérêt à rester en Italie car il ne pourrait prétendre gagner autant ailleurs qu’à Turin. Ni le PSG, ni Manchester ne sont en effet prêts à lui offrir ce dernier strapontin. Les dernières informations faisaient état d’un réel attrait parisien pour un échange avec Mauro Icardi. L’attaquant argentin ne donne plus satisfaction au PSG et, mis

sous pression par Mbappé, le président AlKhelaïfi ferait tout conserver son joyau français. Lui offrir CR7 sur un plateau suffirait pour le convaincre de ne pas répondre à l’appel du Real Madrid. Et ça tombe plutôt bien puisque l’international portugais devenu recordman des buts inscrits en phase finale de l’Euro a très envie de découvrir la Ligue 1.

Après avoir été roi des buteurs d’Espagne, d’Angleterre et d’Italie, conquérir la France serait un dernier défi accessible et susceptible de combler son appétit de titres et de records.

Le PSG ou rien pour Lewandowski ?

L’international polonais a soif de découverte. A 33 ans, il sait que ce Mercato est peut-être le dernier qui peut lui ouvrir les portes d’une nouvelle aventure. Il n’a plus rien à prouver, ni au Bayern, où il a tout gagné et presque battu tous les records, ni en Allemagne où il connait le recoin de tous les stades de Bundesliga après dix saisons, 547 matches et 397 buts !

Si son envie de changer d’air est bien réelle, elle se heurte à la volonté du Bayern de le conserver encore au moins un an, le temps de se donner les moyens de lui trouver un remplaçant de même calibre. Dans l’ordre naturel des choses de l’autre côté du Rhin, Haaland a le profil pour prendre le même chemin que son glorieux aîné.

Sauf que le prodige norvégien est beaucoup plus demandé que ne l’était Lewandowski lorsqu’il évoluait à Dortmund. La barre était jugée trop haute pour les dirigeants bavarois à moins de parvenir à bien vendre leur buteur vedette. Là encore, la clé était entre les mains du PSG…

Mbappé en position de force

Il aura fait durer le suspense jusqu’au bout… mais sans nier sa volonté de jouer dès la saison prochaine dans le club le plus à même de lui permettre de gagner la Ligue des Champions. S’il reste attaché au PSG et au football français, n’hésitant pas à dire qu’il se sentait investi d’une mission; valoriser le plus possible le championnat de France, Mbappé est aussi ambitieux que pressé. Ses 22 ans ne lui autorisent aucune entorse à cette volonté de battre le plus de records possibles, bien dans la lignée de son idole de jeunesse, CR7.

Aussi, tant que ses dirigeants ne lui auront pas apporté le Mercato qu’il estime nécessaire pour permettre au PSG de franchir un palier, il ne les rassurera pas. Son président a beau déclarer qu’il sera encore là la saison prochaine, il sait qu’il n’est pas forcément en position de force pour aller au bras de fer avec son joueur phare.

Si Mbappé veut partir, il partira, et d’abord au Real Madrid qui n’a jamais cessé de lui faire les yeux doux et qui ne reculerait pas devant un investissement bien supérieur à 100 M€. La nature de son entente avec Benzema pendant cet Euro peut aussi jouer dans la décision finale…

Haaland sait déjà ce qu’il veut…

Des cinq, il est le seul à ne pas avoir été sur le pont cet été, la Norvège n’étant pas qualifiée pour l’Euro. A défaut de croiser ses contemporains sur les stades européens, il a pu bavarder avec Ryad Mahrez rencontré au hasard d’une plage grecque du côté de Mikonos. Et peutêtre, sûrement même, ont-ils abordé la question de l’avenir du Viking de Dortmund.

Car avec les stats qui sont les siennes depuis qu’il a posé ses crampons en Bundesliga, il est devenu, avec Mbappé, le joueur le plus bankable du moment, valorisé à plus de 100 millions d’euros sous l’aile protectrice de l’intraitable Mino Raiola. Si au Barça, Koeman aurait refusé de tenter le coup, préférant le duo Agüero-Depay pour faire la paire avec l’autre duo Messi-Griezmann, à Madrid, le président Florentino Perez en a fait une option sérieuse pour l’après Benzema.

Mbappé restait la priorité madrilène, et Haaland était plus qu’un plan B. Mais le départ probable de Jadon Sancho cet été renforçait la thèse d’une saison supplémentaire à Dortmund.

Trois ans avant la fin de son contrat, le Borussia a encore la possibilité d’effectuer une belle plus-value avec un joueur acheté « seulement » 20 M€ en janvier 2020 au RB Salzburg. Même si le joueur a publiquement donné sa préférence aux Menengue, le PSG et City sont deux destinations tout aussi crédibles sportivement et, plus important, réalisables financièrement.

Messi… Attend un signe !

A moins d’un renversement de tendance, toujours possible dans le football moderne, Léo Messi devrait finir sa carrière européenne là où elle a commencé, au FC Barcelone. Très tenté par un départ la saison passée, mais bloqué en raison de la crise sanitaire et des difficultés des clubs intéressés pour ficeler un dossier financier qui se tienne, l’Argentin avait accepté l’idée d’une dernière saison sans négocier une éventuelle prolongation.

Libre à partir du 30 juin, il était parti à la Copa America avec fatalisme, presque certain de revenir en Catalogne, avant une éventuelle pige aux USA du côté de Miami, pour terminer sa carrière et signer la prolongation de contrat de trois ans proposée par le président Laporta. La seule qui lui soit parvenue à ce jour. Mais d’ici le 31 août et la fermeture du Mercato, La Pulga sera attentive à tous les mouvements. Avec l’espoir toujours chevillé au corps de recevoir une proposition qu’il ne pourrait pas refuser de la part de City peut-être, du PSG plus sûrement.

En privé, il l’espère fort et ne cesse de s’entretenir avec Neymar à ce sujet. Il sait aussi que son sort est peut-être lié à celui de Mbappé, un de ses plus grands supporteurs et qui n’attend que ça pour annoncer qu’il ne quitte pas le club de la Capitale. Dans ce jeu à trois bandes entre Messi, Mbappé, le PSG semble aussi dépendre le sort des autres stars du football mondial en quête de nouveau challenge. En attendant le 31 août, tout le monde se prépare et retient son souffle…

Guardiola pousse pour un duo grealish-kane

Confronté aux mêmes frustrations que le PSG, à courir désespérément après la Ligue des Champions, Manchester City entend se renforcer dans les domaines où il a principalement pêché dans le money-time européen, à savoir la finition.

C’est donc un buteur, et un joueur capable de faire des différences individuelles, que Guardiola recherche. Dans cette quête, deux attaquants ont été ciblés : Jack Grealish et Harry Kane (en photo).

A 25 ans, le joueur d’Aston Villa (sous contrat jusqu’en 2015 tout de même) n’a pas forcément des statistiques impressionnantes cette saison (6 buts et 12 passes décisives), mais son sens du jeu et sa capacité à faire marquer les autres ont tapé dans l’oeil d’un Guardiola soucieux de renouveler son animation offensive, lui apporter un peu de sang neuf.

Il en coûterait environ à City 65 M€, plus en cas d’Euro réussi, pour se payer l’international anglais. Le tarif est bien supérieur pour le meilleur buteur anglais de ces cinq dernières saisons. Harry Kane est en effet valorisé à 120 M€.

En fin de contrat en 2024 à Tottenham, il est tout proche de rejoindre les cinq fantastiques cités plus haut avec 35 buts cette saison toutes compétitions confondues (19 passes décisives) et l’impression qu’il lui faut désormais un nouveau challenge pour prendre une autre dimension. Avec Kane dans son moteur, City aurait enfin un buteur digne de son ambition de jeu, capable de concrétiser toutes ses bonnes intentions.

Le duo Agüero-Depay pour relancer le Barça

Ils vont donc faire la paire au Barça, se relancer pour l’Argentin, prendre une nouvelle dimension pour le Batave. Avec (ou sans) Messi à la baguette, Griezmann en lieutenant, et Fati en fer de lance, les deux recrues catalanes offrent pour Koeman plus de garanties que Braithwaite, Dembélé ou Trinçao. A 33 ans, « Kun » sort d’une saison difficile perturbée par une blessure et son transfert gratuit pour un contrat de deux ans est une bonne opportunité pour lui de revenir dans un championnat qu’il avait marqué de son empreinte entre 2006 et 2011 à l’Atlético Madrid.

Dix saisons de Premier League avec City (275 matches, 180 buts) l’ont placé tout en haut de la hiérarchie des meilleurs attaquants de la planète avec l’espoir toujours bien chevillé au corps d’aller chercher cette Ligue des Champions qui  manque encore à son palmarès. Pour Depay, l’enjeu est différent. En fin de contrat à Lyon, il n’a eu que l’embarras du choix pour s’offrir un nouveau défi à la hauteur de ses ambitions. A 27 ans, il est au sommet de sa carrière, le moment pour lui de rejoindre un club capable de lui faire vivre de grandes émotions en Ligue des Champions.

Après le PSV Eindhoven, Manchester United et Lyon, la marche est un peu plus haute à Barcelone où il s’inscrit dans la grande tradition néerlandaise, aux côtés d’un entraîneur qu’il connait bien et qui souhaite en faire l’un de ses leaders offensifs. Malgré une tentative de dernière minute de la Juventus Turin, Memphis marchait sur les traces de De Boer, Overmars, Kluivert, Zenden… et évidemment Johan Cruyff.

Tom Boissy

Le foot magazine - top mercato

Ronaldo, Messi et Pogba vers un mercato de fou ? Toutes les Ne manquez pas Le Foot Magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi