jeudi 29 septembre 2022

Transferts : Tiémoué Bakayoko, la star du recrutement de l’OGC Nice ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

En fin de contrat avec Chelsea dans un an, le Français, qui a enchainé les prêts ces trois dernières saisons, pourrait rejoindre les Aiglons, même si la route est encore longue…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Tiémoué Bakayoko n’a pas une carrière très linéaire. A 26 ans, celui qui fut l’un des grand artisans de la saison exceptionnelle de Monaco il y a quatre ans, a déjà connu cinq clubs ! Rennes, son club formateur, Monaco, Chelsea, Milan et Naples la saison dernière, avec entre les deux clubs italiens, un retour en Principauté.

C’est bien simple, depuis son départ du Rocher en 2017 pour Chelsea (moyennant 40 millions d’euros), le colosse né dans le 14ème arrondissement de Paris, n’a jamais passé plus d’une saison dans un club.

Pas contre un retour en Ligue 1

Et pourtant, personne n’a eu à se plaindre de ses performances. La saison dernière par exemple, le joueur qui appartient toujours à Chelsea (qui l’a prêté trois saisons de suite), a disputé 44 matchs (dont 32 en Série A) sous les couleurs de Naples qui a joué les trouble-fête en championnat (perdant sa place en Ligue des Champions lors de la dernière journée). Même frustration en sélection où son compteur est resté bloqué à 44 minutes de jeu, en amical contre l’Espagne, le 28 mars 2017.

A un an de la fin de son contrat avec le club de Londres, le temps est venu de faire le bon choix pour la suite de sa carrière. Et selon nos information, le milieu de terrain défensif ne serait pas contre un retour en Ligue 1. Plus particulièrement à Nice.

Un joueur de transition qui plait à Galtier

Comme nous l’évoquions au sujet du Portugais Joao Mario, Christophe Galtier est à la recherche d’un milieu de terrain de transition, capable de casser les lignes pour se projeter rapidement vers l’avant.

Au cours de saisons pleines à Chelsea, Milan et Naples, Tiémoué  Bakayoko a prouvé qu’il avait les jambes pour remplir ce rôle si particulier dans une équipe qui veut aller vite vers le but adverse, exactement la tactique prônée par le nouvel entraîneur des Aiglons.

Si le GYM ne s’est pas encore manifesté officiellement au près de Chelsea pour connaître les détails d’un transfert, le fait que le joueur soit en fin de contrat dans un an joue en sa faveur.

Le convaincre de baisser son salaire

Valorisé à hauteur de 20 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt, Bakayoko pourrait quitter Londres pour 15 millions (les Anglais ont déjà récupéré 10 millions grâce à des prêts payants).

En revanche, le salaire du Français (environ 500 000 euros par mois) empêche pour l’instant Nice d’avancer sur le dossier. Un système de prime (en cas de classement dans les cinq premiers notamment) serait à l’étude pour faire le faire baisser…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi