mercredi 24 juillet 2024

Transferts : Vitinha (OM) vaut-il vraiment 32 millions ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

C’est la sensation du mercato en France. L’Olympique de Marseille a sorti 32 millions d’euros pour s’offrir Vitinha ! Malgré l’euphorie liée à son arrivée, seul le terrain nous dira s’il mérite d’être la recrue la plus chère de l’histoire de l’OM.

En quelques heures, celui que personne (ou presque) ne connaissait à Marseille, est devenu le meilleur avant-centre de la planète (on exagère à peine), associé à un véritable coup de génie de Pablo Longoria.

Agé de 22 ans, il en aura 23 le 15 mars, Vitinha est d’ailleurs présenté par la majorité des médias, comme l’un des attaquants les plus prometteurs du Portugal. Une sorte de perle bien cachée, à laquelle personne n’avait pensé. Même pas Luis Campos, alors que QSI possède 30% du club de Braga, où il était arrivé à l’âge de 17 ans, en provenance d’un club amateur.

13 buts en 27 matchs avec Braga : des stats prometteurs

Il faut dire que le garçon, auteur de 7 buts et 3 passes décisives en championnat, n’est pas étranger à la belle saison de Braga en championnat (3ème, à 2 points de Porto, mais 10 de Benfica).

Il a également marqué à 4 reprises en Ligue Europa (ce qui n’a empêché les Portugais de terminer troisièmes de leur poule), pour un total de 13 buts en 27 matchs (toutes compétitions confondues) lors de la première partie de la saison. De sacrés stats qui valident la belle image du joueur qui vient de débarquer à Marseille.

Mais est-ce la star annoncée ? Le fameux « Grantakan » après qui l’OM court depuis plusieurs saisons ? Seul le terrain jugera. On ne peut s’empêcher de penser que Mitroglou, l’un des grands flops de l’OM ces dernières années, qui restait sur une saison à 16 buts (en 28 matchs de championnat portugais) avec Benfica, avant de signer, en 2017. Valère Germain avait inscrit 14 buts en 38 matchs avec Nice, un an de venir à l’OM… En matière de recrutement, la prudence est de mise.

Vitinha n’a jamais été appelé avec le Portugal

Par exemple, on peut s’interroger sur le fait que Vitinha n’a encore jamais porté le maillot des A, contrairement à un Gonçalo Ramos, de plus d’un an son cadet. Etrange aussi que le PSG n’ait pas sauté sur l’occasion avant l’OM, alors que le joueur était sous les yeux de QSI…

Avec un transfert évalué à 32 millions d’euros (25 millions + 7 millions de bonus), le buteur portugais (qui a déjà fait savoir à Tudor que son meilleur poste était à la pointe de l’attaque) deviendra (si les bonus sont atteints) le joueur le plus cher de l’histoire de l’OM.

Il devance Dimitri Payet (acheté 30 millions à West Ham) et une autre recrue, dont le nom incite à la plus grande prudence : Kevin Strootman. En août 2018, l’OM avait mis 28 millions (25 + 3) sur la table pour acheter Kevin Strootman. C’est plus du double que Kostas Mitroglou, payé 15 millions à Benfica en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi