mardi 5 mars 2024

Unaï Emery (Villarreal), la Ligue Europa et rien d’autre

Villarreal - Manchester United (21h)

À lire

L’histoire est tellement incroyable qu’elle ressemble à une anomalie : Unaï Emery peut remporter sa quatrième Ligue Europa ce soir sans n’avoir pourtant jamais dépassé les huitièmes de finale en Ligue des Champions et, en dehors du PSG, n’avoir jamais mis un de ses clubs dans le top 4 en championnat !

Le coach de Villareal est en passe de réussir un grand exploit : devenir le troisième coach à remporter quatre compétitions européennes. Seuls José Mourinho et Sir Alex Ferguson ont réussi cet exploit. Mais ces deux illustres entraîneurs comptent la Ligue des Champions sur leur CV, contrairement à l’entraîneur de Villarreal. Ce palmarès, toutefois incroyable, ne coïncide pas avec les souvenirs qu’il a pu laisser dans les différents clubs dans lesquels il a évolué, notamment Paris et Arsenal.

Jamais champion, mais jamais non plus classé dans le top 3, en dehors de son passage au PSG (et encore, il n’a pas gagné le titre en 2017), Unaï Emery existe à travers la Ligue Europa. Depuis 2014, le technicien espagnol aura participé (après ce soir) à cinq des huit dernières finales de cette Coupe d’Europe qui vit dans l’ombre de la Ligue des Champions, dont il n’a jamais dépassé les huitièmes de finale.

L’homme de la remontada

Après trois succès de suite (2014, 2015 et 2016), Unaï Emery est placé sur la Short List de plusieurs grands clubs européens comme le Paris Saint-Germain qui le recrute lors de l’été 2016 afin de franchir un pallier sur la scène européenne. La fin de l’histoire sera moins belle puisqu’il quittera le club en 2018 en laissant des souvenirs européens douloureux dont la remontada vécue contre le Barça (6-1).

Unai Emery quitte donc le PSG pour Arsenal presque sans transition, dans le but de se relancer autant que d’insuffler un vent nouveau dans le club de Londres qui vient de pousser Arsène Wenger vers la sortie. Il y restera à peine plus d’une saison, avec une finale d’Europa League perdue contre Chelsea en 2019, mais surtout, des résultats très moyens en Premier League, bien loin des espérances. Il sera limogé très rapidement lors de sa deuxième saison, remplacé par Michael Arteta qui connaît en ce moment les mêmes difficultés.

Aujourd’hui à la tête de Villareal le coach espagnol impressionne une nouvelle fois en s’apprêtant à jouer une cinquième finale d’Europa League, et s’impose comme l’homme de la situation dans cette compétition, sans forcément afficher des résultats probants en Liga (7ème).

Unaï Emery : « Il n’y a pas de formule magique »

Baptisé « l’homme de la Ligue Europa » par les observateurs, le technicien espagnol est presque aussi brillant sur la scène européenne que médiocre en championnat et en C1…   

Tout commence lors de la saison 2014/2015 avec le FC Séville. Qualifié pour la C1 grâce à son succès en Ligue Europa, le club ne passe pas la phase de groupe. Un premier traumatisme qui ne va pas s’arranger au fil du temps, surtout quand le technicien espagnol sort de sa zone de confort.

La barre est trop haute pour Unaï Emery qui est attaqué sur sa capacité à faire face à un vestiaire ou des institutions qui lui permettraient de passer un cap. Notamment la gestion de fortes personnalités comme Mbappé ou Neymar (ou Motta qui s’était opposé à lui), et la pression provoquée par les grands matchs ne sont pas son fort. Sauf quand il s’agit de la Ligue Europa… En 2016 notamment, il bat Liverpool (3-1), largement favori,  avec le FC Séville.

La Ligue Europa, c’est sa maison.  « Il n’y a pas de formule magique, le succès appartient aux joueurs », commentait Emery après la qualification, s’accordant toutefois le mérite d’avoir « pu transmettre cet amour et cette connaissance de la compétition aux joueurs ».

L’année de ses cinquante ans (il les fêtera en novembre prochain), l’Espagnol pourrait s’offrir un fabuleux cadeau. De là à savoir si cela suffira un nouveau grand club à l’engager, c’est une autre histoire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi