mardi 23 juillet 2024

Une star NBA à Paris : comment j’ai failli affronter LaMelo Ball…

À lire

Le basketteur LaMelo Ball était de passage à Paris dans le cadre d’une tournée promotionnelle organisée par son équipementier. Le 3ème choix de la draft 2020 avait donné rendez-vous à ses fans. A l’arrivée, c’est la déception qui l’emporte.

En tant que star incontestée des Charlotte Hornets, LaMelo Ball a poursuivi à Paris sa tournée mise en place par Puma, son équipementier. Après Milan et Berlin, et avant Londres, c’était au tour de la capitale française d’accueillir le jeune prodige de 21 ans.

Au programme, diverses animations centrées sur LaMelo et Puma, réservées aux quelques chanceux tirés au sort. Pour se délecter du spectacle, il fallait se rendre devant la discrète Galerie Ellia, située non loin de la place de la Bastille.

Dès leurs premiers pas, les invités découvraient une petite salle organisée autour d’un panier de basket, qui constituait la scène principale de l’événement. Comme annoncé par la marque, les visiteurs avaient accès au MeLoseum, un minuscule musée exposant les différentes chaussures portées par LaMelo tout au long de sa carrière, ainsi que les nouveaux modèles à peine mis en vente, le tout ponctué de quelques photomontages représentant la star des Hornets.

Une sécurité trop présente

Après cette courte visite, nous avons eu l’occasion de profiter quelques instants du terrain pour nous exercer au tir à 3 points, avant de laisser la place aux jeunes basketteurs parisiens, présents pour tenir en haleine les quelques personnes attendant avec impatience le prodige américain, sous une chaleur écrasante.

Après plusieurs heures d’attente, le moment tant attendu est enfin arrivé ! LaMelo Ball entre sur le terrain, signant au passage quelques autographes pour ses fans. Il est rapidement rejoint par l’attaquant du Bayern Munich, Kingsley Coman, et démontre son talent pendant quelques minutes devant un public ébahi.

Un LaMelo muet

Des étoiles pleins les yeux, les plus jeunes attendaient avec impatience de pouvoir échanger avec leurs idoles. Un moment censé être magique légèrement gâché par une sécurité omniprésente, malgré la faible densité de fans.

Autre point négatif, aucune des stars n’a eu l’occasion de prendre la parole ni de répondre aux questions du public et des médias. Bien que leur duel avec les influenceurs et le show ait suscité beaucoup d’intérêt dans la salle, on était loin du 1 contre 1 proposé par la marque dans la plaquette de l’événement. Au final, la venue (éclaire) de LaMelo Ball à Paris restera plus une déception qu’autre chose.

Ewen Robin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi