dimanche 2 octobre 2022

Vainqueur au Vélodrome, Nîmes refroidit les ambitions de l’OM

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Coup de tonnerre sur la 20ème journée de Ligue 1 avec la victoire de Nîmes au Vélodrome (2-1).

Ce que même les plus pessismistes des supporters marseillais n’osaient envisager est arrivé. Après avoir été « meilleurs que le PSG » mercredi soir dans le Trophée des Champions (selon Andre Villas-Boas), les Marseillais se sont inclinés au Vélodrome contre la lanterne rouge de Ligue 1 et perdent du terrain dans la lutte pour le podium.

Frustrés après avoir buté sur des Nîmois très bien regroupés, les Mersaillais ont craqué avant l’heure de jeu, encaissant deux buts en trois minutes (55ème et 58ème) par le Suédois Eliasson profitant des largesses de la défense olympienne.

Grosse pression avant le match en retard contre Lens

Un doublé qui sanctionne le manque d’efficacité des Olympiens, à l’image de son trio offensif, Payet, Thauvin et Benedetto. Le Champion du monde a même manqué un penalty à la 35ème minute, ne cadrant même pas sa frappe après une main d’Alakouch dans la surface.

Malgré la réduction du score par Benedetto à la 85ème minute, les Olympiens ne parviendront pas à revenir et s’inclinent (1-2). Les Marseillais n’ont pris que cinq points au cours de leurs six derniers matchs.

Une défaite qui met la pression sur le groupe de Villas-Boas avant la réception de Lens mercredi en match en retard de la 9ème journée. Il y a un mois, ce match pouvait l’aider à prendre virtuellement la tête de la Ligue 1, aujourd’hui il doit surtout leur permettre de repartir de l’avant.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi