jeudi 23 septembre 2021

VC Pays Loudéac : l’antichambre de B&B Hotels se dévoile

À lire

Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le club costarmoricain, réserve de la formation professionnelle B&B Hotels, accomplit un travail de qualité en profondeur et demeure à l’origine de belles réussites.

Pour comprendre la mission du VCP Loudéac, il faut déjà remonter à sa genèse. Olivier Bouniou, manager général du club :

« Le club demeure assez jeune dans son entité (fondé en l’an 2000), mais il repose sur des bases solides avec le travail mené par des gens historiques au club et des bénévoles en activité sur Loudéac. Le club est né de la fusion de deux associations entre le VC Loudeacien et le Loudéac VTT.

À la base, c’était un club de vététistes. Sur la commune de Loudéac, il y avait beaucoup de vététistes il y a une trentaine d’années. A l’époque, des parents avaient monté une école de VTT pour accompagner les enfants. On voyait déjà Monsieur Etienne qui est l’actuel président. Il prenait son vélo pour accompagner les enfants sur les entraînements.

Progressivement, le club a pris de l’ampleur. Il y avait aussi des cyclistes route, mais ils figuraient davantage en masse dans les clubs du département. Certains sont alors soit revenus au club soit d’autres ont intégré le club. La section route a alors pris son envol puis a progressivement grandi à cette période ».

Une des anciennes grandes figures du club se nomme Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo).

Des coureurs de grand talent aussi bien chez les filles que les garçons

« On a aussi un effectif féminin de grande qualité avec Cedrine Kerbaol (Team Arkéa), Typhaine Laurance (Team Arkéa), qui a été l’an dernier vicechampionne de France espoirs du contre-lamontre. Elles sont aussi sorties de chez nous. On a vu passer aussi Adrien Garel qui a été champion d’Europe du scratch (2017) ». Manager général du club depuis trois ans, Bouniou nous présente les pépites actuelles :

« Depuis quelques semaines, il n’y a plus de section route et VTT. On n’a plus qu’une seule entité qui reprend la route et le VTT. On évolue au plus haut niveau Nationale amateurs. On mise sur des coureurs de grand talent comme Axel Laurance (20 ans). Il vient de remporter une étape de la Coupe des Nations espoirs avec son maillot de l’équipe de France.

Louis Rouland a 18 ans. Il a fait une très belle performance récemment au Val d’Aoste en Italie, une épreuve Espoirs très cotée. Globalement, on a un effectif très jeune. Le plus âgé a 24 ans. Etre l’équipe réserve de l’équipe professionnelle B&B Hotels fait qu’on oriente notre recrutement sur des jeunes principalement issus du club. On essaie de mener un parcours de formation qui part de l’école de vélo.

On leur fait gravir les échelons petit à petit pour arriver à l’équipe N1 et dans l’équipe professionnelle ensuite. On a deux coureurs qui ont éclos chez nous en espoirs, en N1, et qui sont désormais dans les rangs professionnels à savoir Maxime Chevalier et Alan Boileau. On a aussi un junior première année Baptiste Gillet probablement le meilleur Français de sa catégorie qui est en stage équipe de France contre-la-montre. Bref, on a des garçons de haut niveau ».

« Permettre à nos jeunes licenciés de s’épanouir et de les amener au plus haut niveau »

Et le référent du club de définir le défi permanent à relever : « L’ambition du club reste à l’identique depuis trois ans. C’est déjà de permettre à nos jeunes licenciés de s’épanouir et de les amener au plus haut niveau. On est dans un système de cyclisme amateur où il est compliqué de faire plus. Tous les mercredis, on a une soixantaine de jeunes à encadrer de l’école de vélo ». Le talent fait ensuite le reste pour viser (ou pas) le plus haut niveau.

Toute l’actu du cyclisme amateur dans Cyclisme magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img