mercredi 29 mai 2024

Verstappen imbattable ? Leclerc peu-t-il gagner ? Ocon et Gasly vont-ils s’entendre ? Les clés de la saison de F1

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

La Formule 1 repart pour une nouvelle année passionnante. Après avoir vu la domination de Max Verstappen se confirmer, la bataille s’annonce terrible sur la piste pour tenter de reprendre le leadership chez Mercedes, même si Ferrari fera tout pour renouer avec sa gloire passée.

Pérez est-il le plus grand adversaire de verstappen ?

Si beaucoup espèrent voir Lewis Hamilton et Charles Leclerc s’opposer à la domination de Red Bull et de Max Verstappen, on sait aussi que le danger peut venir de l’intérieur pour le Néerlandais. Avec 2 victoires la saison dernière, Sergio Pérez a confirmé qu’il était capable d’être le meilleur lors d’un week-end. A 33 ans, le Mexicain n’est pas du genre à se cacher et se contenter d’un rôle d’équipier. Surtout que, sur la piste, l’entente entre les deux pilotes Red Bull n’a pas toujours été des plus cordiale.

Pérez a déjà mis les choses au point. « Je dois battre tout le monde pour y parvenir. Il s’agit d’être à son meilleur niveau chaque week-end. » Verstappen devra se méfier de l’appétit grandissant de Pérez au volant de la meilleure voiture de la grille. Cela devrait aussi pimenter un peu plus la saison.

Lewis hamilton a-t-il encore faim ?

Pour ceux qui ont encore quelques doutes, Lewis Hamilton s’apprête à les lever dès les premiers tours de piste. Le septuple champion du monde britannique est prêt à repartir pour la bataille comme l’a démontré sa saison passée. Il est monté en puissance tout au long des mois de compétition pour notamment inscrire des gros points en fin d’année. A 38 ans, il l’a répété lors de la présentation de la nouvelle Mercedes qu’il garde toujours la même motivation et la même envie après toutes ces années. Il voudra regoûter à la victoire et faire taire les critiques qui l’envoient déjà à la retraite dans les prochains mois.

Ferrari a-t-elle retenu les leçons de ses erreurs ?

C’est la grande question de cette saison. Après avoir vu, en 2022, Ferrari a maintes reprises se tromper dans sa gestion de course et dans sa stratégie, il est évident qu’il faudra être attentif aux premiers résultats de Charles Leclerc et de Carlos Sainz. Après avoir remplacé Mattia Binotto par Frédéric Vasseur, la Scuderia veut redorer son blason et confirmer qu’ils seront capables de répondre sur la piste aux interrogations de l’an passé et surtout oublier les frustrations qui ont été trop nombreuses pour les tifosi. Vasseur l’a déjà confirmé lors du lancement officiel de la saison de Ferrari que les changements permettront de confirmer que les leçons ont été retenues.

Ocon et Gasly vont-ils laisser leur ego de côté ?

Alpine a décidé de miser sur la collaboration entre Esteban Ocon et Pierre Gasly pour continuer sa progression sur la grille. 4ème la saison passée, l’écurie tricolore pourra compter sur la soif de vaincre des Français qui ont déjà confirmé qu’ils avaient tout le talent pour aller décrocher de belles victoires. Mais après avoir été rivaux sur la piste, pourront-ils s’aider pour faire gagner l’autre ? Il faudra l’espérer pour voir Alpine rivaliser avec les meilleures.

Norris gagnera-t-il son premier grand prix ?

Pour sa 5ème saison en Formule 1, Lando Norris est devenu le leader de l’écurie McLaren. 7ème du dernier championnat des pilotes, le Britannique a déjà connu des podiums et même réussi à décrocher une pole position en 2021. Pour cette année, Norris doit briser le plafond de verre et tout faire pour aller chercher sa première victoire qui confirmerait qu’il est toujours dans une phase de progression. Il l’a promis en devenant plus régulier.

Alonso a-t-il fait le bon choix avec Aston Martin ?

« Je suis prêt. » Fernando Alonso repart à 41 ans pour une nouvelle saison. En changeant d’équipe, le double champion du monde espagnol veut confirmer que son choix a été le bon en rejoignant Aston Martin, même s’il devra faire des miracles au volant de sa monoplace. Finalement, c’est Lance Stroll qui pourrait souffrir de la comparaison.

Sans Gasly, Alphatauri peut-elle espérer quelque chose ?

Retombée au classement constructeurs (9ème sur 10), AlphaTauri s’apprête à ouvrir un nouveau chapitre de son histoire. Désormais sans Pierre Gasly, l’équipe transalpine devra se montrer à la hauteur. Si Yuki Tsunoda a conservé son volant, la surprise pourrait venir de Nyck de Vries, champion du monde de Formule 2 en 2019 et de Formule E en 2021. Le Néerlandais possède déjà une belle expérience et compte bien rattraper le temps perdu pour enfin s’affirmer en Formule 1 à 28 ans.

Alfa Romeo se remettra-telle du départ de Vasseur ?

L’équipe Alfa Romeo a subi les choix de Ferrari cet hiver en voyant Frédéric Vasseur devenir le boss de le Scuderia. Cependant, Alfa Romeo a prouvé que l’équipe était capable de rebondir. En confirmant rapidement Guanyu Zhou et surtout Valtteri Bottas, ils restent dans la continuité des années précédentes avec maintenant Alessandro Alunni Bravi qui devra vite s’affirmer dans ce rôle de team principal.

Sargeant doit-il juste sa place parce qu’il est américain ?

Depuis le passage sous pavillon américain avec Liberty Média, la Formule 1 a clairement tourné son regard vers les Etats-Unis. Et avec trois Grands Prix au calendrier sur cette saison 2023 (Miami, Austin et Las Vegas), il était devenu une évidence qu’il manquait un pilote américain dans le paddock. Williams a profité de la possibilité de signer Logan Sargeant pour s’ouvrir un grand marché. Et si Sargeant a déjà démontré de belles choses au volant d’une monoplace, il lui manque des titres majeurs à 22 ans pour écarter l’idée que sa nomination n’est pas une opportunité mercantile et financière pour Williams. A lui maintenant de tout faire pour prouver qu’il a sa place en F1.

Mclaren, l’invité surprise pour ses 60 ans ?

Fondée en 1963, l’écurie McLaren Racing veut réussir à fêter ses 60 ans de la plus belle des manières. L’équipe de Woking a mis tout en œuvre pour permettre à ses pilotes, Lando Norris et Oscar Piastri, d’avoir une voiture capable de marquer des points à chaque Grand Prix. Son président Zak Brown l’a déjà annoncé : « Nous visons toujours à obtenir le meilleur résultat possible à chaque week-end de Grand Prix et remercions les supporteurs qui continuent à arborer nos couleurs. Nous sommes maintenant impatients de reprendre la piste à Bahreïn. » Mais la motivation suffira-t-elle pour faire de McLaren une équipe surprise ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi