mardi 27 septembre 2022

Villefranche-Beaujolais a bien un pied en Ligue 2 !

À lire

Villefranche-Beaujolais va-t-il oui ou non remplacer les Girondins de Bordeaux en Ligue 2 ? La tendance est à l’optimisme pour les Caladois.

Battus en barrage par Quevilly-Rouen-Métropole, 18ème du dernier championnat de Ligue 2, les Caladois doivent logiquement être repêchés, comme l’explique un point de règlement ajouté en 2016 : « Après le déroulement du barrage, dans l’hypothèse où un club qualifié pour la saison suivante en Ligue 2 renonce à sa participation ou ne satisfait pas aux critères de participation de la Ligue 2, ou se voit refuser cette accession par décision de la DNCG ou tout autre organe notamment disciplinaire, le club perdant du barrage est repêché ».

Sauf que, l’hiver dernier, à l’occasion de la validation du passage à 18, en Ligue 1 comme en Ligue 2, au terme de la saison, la Ligue aurait promulgué un nouveau point de règlement, pour contrer ce dernier.

Une Ligue 2 à 19 ? Impensable selon le président du FCBV

On y apprend que cette saison, il n’y aurait pas de club repêché, mais un championnat qui se jouera à 19, pour anticiper sur la saison 2023/2024 et éviter ainsi quatre décentes au terme de la saison. « Ce point de règlement n’est pas valable pour plusieurs raisons, et ne devrait pas être un obstacle », explique Philippe Terrier, président de Villefranche-Beaujolais, joint au téléphone. D’autant plus qu’un autre oint de règlement stipule qu’en cas de nombre impair, il y aura repêchage…

Pour le patron du club du Rhône, il n’y a pas de raison d’empêcher son club, troisième de National pour la deuxième année consécutive, d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. « A moins que l’on ne veuille vraiment pas de nous… », commente-t-il, presque en souriant.

Avec un budget de 7 à 8 millions d’euros déjà bouclé, un stade d’accueil trouvé pour les matchs à domicile (les matchs se joueront au Stade Jean Laville de Gueugnon), tous les voyants sont au vert avant le passage devant la DNCG.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi