mercredi 5 octobre 2022

Ce que vous ne savez pas sur Gabin Villière (Toulon)

À lire

Gabin Villière (25 ans) a mis du temps à convaincre un club de l’élite de lui faire confiance mais, ces dernières semaines, tout va très vite pour l’ailier toulonnais. après s’être imposé comme l’un des meilleurs ailiers du Top 14, il a fait ses débuts internationaux. Avec succès. 

Il a débuté au tournoi de Hong Kong 

Vrai

Il a rejoint l’équipe de France à 7 en 2019 alors qu’elle devait reconstruire un collectif après les départs de Candelon ou Vakatawa. Il évoluait alors en Fédérale 1 avec Rouen et s’est retrouvé, pour ses débuts, dans la Mecque du rugby à 7, le tournoi de Hong Kong. Il sera désigné meilleur joueur du tournoi. Il est, à ce jour, le seul français à avoir obtenu cette récompense sur le circuit mondial. 

Il a été ouvreur 

Faux

Gabin Villière n’est pas un ailier de formation, mais c’est au poste de demi de mêlée qu’il a fait ses premiers pas. A Rouen, son entraîneur Richard Hill l’a essayé au centre puis à l’aile car il ne lui voyait pas un avenir en 9. L’ancien international anglais avait vu juste. 

Il a fêté sa première sélection face à l’Angleterre 

Faux

Auteur d’un excellent début de saison, l’ailier toulonnais a été récompensé avec une intégration dans le groupe puis une première sélection face à l’Italie le 28 novembre dernier. Il a été étincelant et a marqué aussi son premier essai international. 

Il a marqué un doublé pour ses débuts 

Vrai 

Lors de son premier match avec l’équipe première de Rouen, Gabin Villière a marqué les esprits. Même en étant remplaçant il a inscrit un doublé. Sur la saison, il a inscrit 5 essais en 10 rencontres. 

Il n’a jamais été champion de France 

Faux

Finaliste du Challenge Européen avec Toulon en 2020, il sera peut-être champion de France en 2021, Toulon faisant partie des favoris pour le Bouclier de Brennus. Si c’est le cas ce sera son deuxième titre national, il a, en effet, décroché le titre de champion de France de Fédérale 1 avec Rouen en 2019. 

Son père était boxeur 

Vrai

L’ailier toulonnais n’est pas issu d’une famille de rugbymen. Dans son entourage, personne ne pratiquait le rugby, mais il y avait des sportifs puisque son père était boxeur. Il a découvert le rugby lors de journées de sport découverte pendant les vacances et a demandé à ses parents de l’inscrire au club de Vire. Quand il a obtenu le bac, il a fait le tour des centres de formation (Racing 92, Stade Français, Bourgoin, Clermont). En vain. Il a donc rejoint Rouen. 

Il a joué à Castres 

Faux

Après avoir participé à la montée de Rouen en Pro D2, Gabin Villière a eu plusieurs propositions de clubs de l’élite. Il a hésité entre Castres et Toulon avant de choisir le RCT entre autres car les dirigeants lui permettaient de répondre à des convocations de l’équipe de France à 7 s’il le souhaitait. 

Il a marqué son premier essai toulonnais contre Bayonne 

Vrai

Gabin Villière a rejoint Toulon en 2019, il s’est engagé pour trois ans et a attendu janvier 2020 pour inscrire son premier essai toulonnais. C’était contre Bayonne en Challenge Européen. La machine Villière était alors lancée. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi