lundi 17 juin 2024

Visma Lease A Bike : la fabrique à champions

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Meilleure équipe du peloton ces dernières années, le Team Visma Lease a Bike confirme une nouvelle fois sa capacité à générer les champions de demain avec l’arrivée notamment de Matteo Jorgenson, sa dernière recrue, vainqueur de Paris-Nice.

Ce sera l’une des images de ce début de saison. La victoire de Matteo Jorgenson sur Paris-Nice a confirmé le recrutement réussi par la Visma Lease a Bike cette saison. Et cela s’est également vérifié avec le Britannique Ben Tulett et les Belges Julien Vermote, mais surtout Cian Uijtdebroeks. La formation de Richard Plugge possède un savoir-faire et une expérience qui lui permettent d’accompagner la progression de tous ses coureurs.

Malgré le départ de certains leaders, cet hiver, comme Primoz Roglic, Rohan Dennis, San Oomen ou encore Tobias Foss voire Tom Dumoulin, Tony Martin, ou George Bennett, ces dernières années, l’équipe néerlandaise sait toujours avoir un coup d’avance pour ne pas subir les évènements. « De nombreux coureurs qui ont rejoint cette équipe ont été plus performants, expliquait Matteo Jorgenson au moment d’expliquer les raisons de sa venue chez Visma Lease a Bike. Cela en dit long sur l’équipe. Je veux tirer le meilleur de moi-même et de ma carrière, ce qui est possible ici. »

À LIRE AUSSI : toute l’actu cycliste dans votre mag

Visma Lease A Bike perd des leaders

L’Américain confirme depuis cette année qu’il est désormais capable de rivaliser avec les meilleurs. A Paris-Nice, il a su endosser le costume de leader sans trembler et sa victoire sur l’épreuve française était finalement une juste récompense d’un talent trop peu exploité ces dernières années par la Movistar.

« Je n’aurais jamais cru que cela aurait pu être possible si je suis honnête, révélait Jorgenson à l’arrivée de Paris-Nice. Je ne pouvais pas vivre un meilleur moment dans ma carrière. Pour la première fois de ma vie, j’ai ressenti ce que c’était la pression. Je n’arrivais plus à dormir. »

« Réussir à batailler et courir contre des coureurs comme Remco (Evenepoel), c’était spécial. J’étais nerveux au moment de me lancer. On a réussi notre stratégie avec les gars. On en avait parlé dans le bus. Je ne pouvais que les remercier à la fin ainsi que Richard (Plugge) et Merijn (Zeeman). Je suis fier d’être dans cette équipe. Ils ont cru en moi. C’est une grande satisfaction de réussir sur une grande course comme Paris-Nice. »

Le directeur sportif, Merijn Zeeman, était d’ailleurs heureux de voir l’Américain rejoindre son équipe lors de l’intersaison. « Il s’est très bien développé au cours des dernières saisons et a montré dans plusieurs domaines qu’il était l’un des meilleurs coureurs du peloton World Tour. Ensemble, nous voulons nous améliorer. »

« Des coureurs plus performants avec visma »

Cela s’est très vite vérifié à Paris-Nice, mais également sur la Classique A Travers la Flandre. La confirmation de la polyvalence de l’Américain qui devrait être précieuse dans les prochaines semaines. D’autant plus que Matteo Jorgenson ne veut pas se fixer de limites.

« C’est difficile de ne pas dire que beaucoup de choses ont changé depuis mon arrivée chez Visma Lease a Bike. Tout a changé ! Le moindre détail. Je viens de réussir un grand accomplissement dans ma vie. Je veux maintenant en profiter et continuer à bien faire sur la route. »

En remportant Paris-Nice et Tirreno-Adriatico, le Team Visma Lease a Bike a frappé un grand coup et surtout démontré tout son savoir-faire sur les courses à étapes, avant de penser aux grands Tours. Sur le prochain Tour de France, Matteo Jorgenson sera l’un des coéquipiers de luxe de Jonas Vingegaard (si ce dernier est rétabli de sa chute au Tour du Pays basque).

Mais l’Américain sait qu’il aura avec lui une équipe de haut niveau avec Sepp Kuss, vainqueur de la Vuelta 2023, Dylan van Baarle, vainqueur de Paris-Roubaix 2022, Christophe Laporte, champion d’Europe 2023, Jan Tratnik, vainqueur de la Classique Omloop Het Nieuwsblad 2024, sans oublier Steven Kruijswijk et Tiesj Benoot. A moins que Wout Van Aert les rejoigne. Une équipe remplie de stars au service des ambitions d’un collectif.

« J’espère que les victoires ne s’arrêteront pas là, expliquait Richard Plugge à l’issue de Tirreno-Adriatico. Ça n’est jamais arrivé qu’une équipe remporte Paris-Nice et Tirreno-Adriatico en même temps. Mais nous voulons écrire l’histoire du sport. Nous sommes également très fiers de la manière dont nous le faisons, entre nous et avec différents coureurs. » La recette est connue de tous chez Visma Lease a Bike qui profite de ses moyens impressionnants pour valider une méthode qui n’a pas fini de faire parler dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi