mardi 5 mars 2024

Vladimir Petkovic et Xherdan Shaqiri, le mauvais coup de Bucarest…

À lire

Bordeaux et, à moindre niveau, Lyon, payent cher la défaillance de l’Equipe de France à l’Euro face à la Suisse…

Dix minutes qui font mal, très mal. Le 28 juin dernier à Bucarest, la Suisse revenait sur la France en huitièmes de finale de l’Euro, après avoir été menée 3-1. Une « remontada » qui restera le seul exploit des Helvètes dans la compétition, qu’ils ont bouclé avec une seule victoire, contre la Turquie en phase de groupes.

Pour les Suisses, l’aventure s’arrêtera en quart de finale (aux tirs au but face à l’Espagne), mais le buz médiatique a fait son effet. Vladimir Petkovic est devenu un des meilleurs entraîneurs d’Europe, et Xherdan Shaqiri, perdu sur le banc de Liverpool,  s’est rappelé aux bons souvenirs des recruteurs.

Ces dix dernières minutes de France-Suisse ont changé le destin de Vladimir Petkovic

On connaît la suite. Bordeaux déroulait un tapis rouge devant le premier, lui proposant près de 300 000 euros par mois de salaire, alors que Lyon faisait un chèque de 6 millions d’euros pour engager le deuxième. Et six mois plus tard, les deux clubs de Ligue 1 le regrettent. Vladimir Pekovic et Xherdan Shaqiri sont devenus des boulets.

Bien sûr, il serait trop facile de dire que Bordeaux et Lyon ont engagé Petkovic et Shaqiri uniquement pour ce match, mais difficile de ne pas voir que les dix minutes fatidiques qui ont couté l’élimination à l’Equipe de France, ont changé le regard des observateurs sur l’Equipe Suisse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi